Club sportif Mont-Bonnet : l’or blanc de Sainte-Sabine

Club sportif Mont-Bonnet : l’or blanc de Sainte-Sabine

Germain Mercier, président du Club sportif Mont-Bonnet de Sainte-Sabine, accompagné de Vincent et Yves Mercier, aussi membres du conseil d’administration.

Crédit photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne

MOTONEIGE. En opération depuis près de 50 ans, dont 23 au même endroit, le relais de motoneige du Club sportif Mont Bonnet joue un rôle majeur dans le développement économique de la municipalité de Sainte-Sabine.

Président du club, Germain Mercier souligne que le relais de Sainte-Sabine, qui est situé sur l’important sentier Trans-Québec (Sentier 55), se distingue du fait qu’il est accessible, lors de la saison de motoneige, 24 heures sur 24, 7 jours sur sept.

«Les gens peuvent s’y réchauffer ou s’y reposer en tout temps. On leur demande juste de mettre un morceau de bois dans la fournaise pour que la chaleur demeure. On n’a jamais eu de problèmes à ma connaissance, les gens sont très respectueux», précise-t-il.

La salle du relais peut accueillir aisément jusqu’à 75 personnes à la fois. On y retrouve un service de restauration accessible, lui aussi, 7 jours sur 7, soit de 8 h 30 à 17 h du lundi au vendredi et de 8 h 30 à 19 h le samedi et le dimanche. Ce service sert autant aux motoneigistes qu’aux résidents de Sainte-Sabine et des paroisses environnantes qui en ont fait un lieu de rassemblement au fil des ans. «On sert en moyenne entre 300 et 400 repas chaque semaine», ajoute le président.

Achat local d’abord

Germain Mercier précise que la rentabilisation de l’établissement représente un défi quotidien pour les dirigeants de l’organisme qui sont tous des bénévoles. C’est encore plus vrai pour une entreprise saisonnière qui n’est en opération que de trois à quatre mois par année. «Il faut payer les fixes sur toute l’année, sans compter les taxes municipales. Nous percevons certains revenus de location pour notre érablière et un garage avoisinant l’édifice principal. On a  profité d’un excellent début de saison en raison des abondantes chutes de neige et du froid qui ont permis d’aménager rapidement les sentiers de motoneige.»

Le restaurant est également géré par les bénévoles du club, sous la responsabilité d’Alain Chabot. Cinq personnes y travaillent, soit deux à temps plein et trois à temps partiel. Germain Mercier ajoute que tous les ingrédients servant à la préparation des repas sont achetés localement, par le biais de l’épicerie Action Coop. «Pour nous c’est important, car on veut faire notre part pour le milieu. Si on a besoin de quelque chose rapidement, on peut se tourner vers l’épicerie», poursuit le président.

Contribution des bénévoles

Germain Mercier tient par ailleurs à saluer la contribution de la trentaine de bénévoles qui, chaque année, donnent de leur temps aux activités du club et aident à maintenir ce service à la population. Il tient, entre autres, à souligner les efforts de René Mercier qui, chaque matin, vient chauffer la fournaise au chalet, ou encore celle d’Yves Mercier qui, avec son équipe, s’occupe de l’entretien des 12 km de ski de fond qui sont accessibles en tout temps. Cela sans oublier la contribution des propriétaires de terrains qui, chaque année, cèdent des droits de passage pour les différents sentiers, ou encore la cinquantaine de membres qui chaque année appuient le Club en achetant leurs cartes de membres ski de fond et solidaires.

Mentionnons enfin que le conseil d’administration du Club sportif Mont-Bonnet est composé de Germain Mercier, président, de Pierre Potvin, vice-président, de Céline Mercier, secrétaire et responsable des communications, ainsi que d’Yves et Vincent Mercier, de William Lamontagne et d’Alain Chabot.

Sentiers accessibles à tous

Les motoneigistes sont invités à découvrir les sentiers de la région lors du week-end portes ouvertes qui auront lieu les 20 et 21 janvier prochains. À l’initiative de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ), l’accès aux sentiers sera gratuit pour tous lors de ces deux journées.