Les élèves de l’école Morissette de Sainte-Claire font un voyage dans le temps

Par Andre Poulin
Les élèves de l’école Morissette de Sainte-Claire font un voyage dans le temps
À l’avant

Les 216 élèves de l’école Morissette de Sainte-Claire ont fait, le mardi 23 novembre, un petit voyage dans le temps afin de découvrir quelques facettes de la vie passée et de l’histoire de leur communauté.

Un comité formé des enseignantes Maggie Bisson, Élise Arsenault, Anne-Marie Gagnon, Kathleen Nadeau et Nathalie Fortier avait préparé à cette occasion une activité permettant aux enfants de mieux connaître l’histoire des écoles de Sainte-Claire, à travers les âges de même que les différents sports  pratiqués dans le milieu, depuis plus de cent ans maintenant.

Des écoles de rang

Animée par Yvan De Blois, un résidant de Sainte-Claire, amateur d’histoire et auteur d’un volumineux document de recherches sur l’histoire de la localité et de la région, l’activité a  permis aux élèves de l’école Morissette, qui étaient  répartis en quatre groupes, d’apprendre que les premières écoles de la paroisse sont apparues il y a plus de 180 ans, en 1829, et que les conditions dans lesquelles les enfants avaient à faire leurs apprentissages étaient bien différentes de celles d’aujourd’hui.  Écoles de rangs, classes à divisions multiples, ardoise en guise de cahier d’écriture et de calcul, étaient le lot de cette époque révolue.  Afin d’illustrer ces propos, Yvan De Blois a utilisé de nombreuses photographies anciennes présentées sur grand écran.  Mais surtout, il a fait connaître aux enfants un témoin de l’époque… la vieille cloche installée dans le clocher de la première école-Modèle de Sainte-Claire, en 1853.  Ce superbe vestige du passé appartient à  Daniel Morissette, fils de Marcel, président de la Commission scolaire de Sainte-Claire à compter de 1950 et par la suite de la commission scolaire Abénakis jusqu’en 1979.  Marcel Morissette est demeuré en poste jusqu’en 1986, faisant de lui l’un des personnages les plus marquants de l’histoire scolaire de Sainte-Claire et de la région toute entière.

Aux élites sportives

Les élèves de l’école Morissette ont pu aussi constater l’impressionnante variété de sports et loisirs pratiqués dans la communauté de Sainte-Claire depuis plus d’un siècle.  Ils ont été à même de découvrir les champions qui ont foulé les bancs des écoles de Sainte-Claire au cours des ans.  Parmi ceux-ci, Paul Roy, champion canadien de tir à l’arc, Mélissa Laflamme, championne aux Jeux du Canada en hockey féminin, Manon Roy, championne canadienne en planche à neige (demi-lune),  Gérard Leclerc, champion à trois reprises du Marathon de Rimouski, Ismaël Fortier en MotoCross et BMX tout comme Louis-Albert Corriveau-Jolin, champion en paracyclisme, sans compter les nombreuses équipes de hockey ou de balle molle ayant remporté des championnats depuis 1930.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires