Plusieurs réalisations à Sainte-Aurélie grâce au P’tits projets pas si p’tits

Photo de Sébastien Roy
Par Sébastien Roy
Plusieurs réalisations à Sainte-Aurélie grâce au P’tits projets pas si p’tits
Le dynamisme de SAinte-Aurélie a convaincu P'tit Québec d'en faire la deuxième municipalité à profiter de l'initiative des P'tits projets pas si p'tits. (Photo : (Photo L'Éclaireur Progrès - Sébastien Roy))

COMMUNAUTÉ. L’entreprise P’tit Québec a investi entre 40 000 $ et 45 000 $ à Sainte-Aurélie dans le cadre des P’tits projets pas si p’tits. Une équipe de tournage de Nova Film s’est rendue à la municipalité etcheminoise le 11 juin pour capter les célébrations.

Parmi les réalisations complétées grâce à cette initiative, on retrouve « Les petites municipalités ont moins d’argent et souvent, elles doivent mettre de côté de petites tâches pour financer les plus grosses. C’est là que P’tit Québec intervient en aidant les municipalités à réaliser ces petites tâches », explique le producteur de Nova Film, Dominik Beaulieu.

L’initiative a ainsi permis de rénover le quai sur le lac Abénaquis, aménager la plage, le jardin communautaire et un coin lecture à la bibliothèque municipale, acheter de l’équipement pour l’épicerie, en plus de faire des dons à différents organismes, dont le Cercle des fermières et le comité des loisirs.

Le tout s’est déroulé sur trois phases selon le réalisateur. La première était constituée de projets physiques, dont de nouveaux bancs et de nouveaux buts pour le terrain de baseball et une nouvelle couche de peinture pour les buts de soccer. La seconde est composée de dons à des organismes, notamment 4 000 $ au camp de jour pour l’achat de jeux d’eau.

De plus, les organisateurs et la municipalité ont planifié plusieurs activités le 11 juin, incluant un tournoi de baseball. La production a également financé la cantine Chez Nath pour que les quelque 200 personnes sur place puissent manger un repas contenant du fromage gratuitement.

« C’est extraordinaire. Ça représente beaucoup pour nous. Ce n’est pas seulement l’aspect financier, c’est aussi l’encouragement que P’tit Québec vient nous apporter. Il devrait y avoir davantage d’initiatives corporatives comme celle-ci », souligne le maire de Sainte-Aurélie, René Allen.

Un choix parmi 50 municipalités

Il s’agit de la deuxième année des P’tits projets pas si p’tits. Après une première édition à Sainte-Rose-du-Nord, l’entreprise a choisi Sainte-Aurélie parmi 50 municipalités. « La fermeture puis la réouverture de l’épicerie, le combat de la municipalité contre le myriophylle à épis, la géographie et le dynamisme de la municipalité nous ont convaincus de la choisir pour cette seconde édition », indique M. Beaulieu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires