Les prix Étienne Chartier décernés à Danielle Dussault et à Mathias Rioux.

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde

Le président de la Société nationale des Québécoises et des Québécois de Chaudière-Appalaches, M. Antoine Dubé, a annoncé que les Prix Étienne Chartier décernés aux patriotes féminins et masculins de l’année 2020 dans Chaudière-Appalaches seront remis, plus tard cette année, à madame Danielle Dussault de Thetford Mines et à monsieur Matthias Rioux de Lévis.

Suite à la décision du Gouvernement du Québec en 2002 d’instituer le troisième lundi de mai  de chaque année une Journée des Patriotes, la SNQCA a décerné depuis  2003  le Prix Étienne Chartier, ainsi nommé en l’honneur du premier directeur du Collège de la Pocatière et ancien curé de Saint-Gilles de Lotbinière qui appuyait le Mouvement des Patriotes, à une personne de la région de Chaudière-Appalaches qui s’est fait reconnaitre au cours de sa carrière pour son amour du Québec, son histoire  et sa langue. Constatant un certain déséquilibre entre les deux sexes, la SNQCA a décidé en 2017 d’instituer deux Prix Étienne Chartier. Un réservé aux femmes et un autre aux hommes.

Le prix Étienne Chartier au féminin a été décerné cette année à Danielle Dussault une auteure et une romancière qui a enseigné au Cégep de Thetford Mines. Elle est titulaire d’un baccalauréat en rédaction et d’une maîtrise en études françaises. Elle a travaillé aussi en cinéma, en théâtre et à la télévision. Elle a obtenu en 2002 le Prix Alfred DesRochers pour son récit l’Imaginaire de l’eau et le prix littéraire de Thetford en 2014 pour son roman Anderson’s Inn. Elle a publié en tout une dizaine d’ouvrages : des récits, des recueils de nouvelles, des poésies et des romans. Elle a publié en 2019 un autre roman intitulé : La troisième personne.

Le prix Étienne Chartier au masculin a été attribué à Matthias Rioux domicilié à Lévis depuis une quinzaine d’années. D’abord enseignant, il s’est fait surtout connaître comme animateur à la radio et à la télévision de 1965 à 1994 et en politique de 1994 à 2003. Il a été tour à tour ministre du travail et ministre responsable des aînés avant de présider la Commission parlementaire de la culture et celle de l’économie et du travail. Il a été aussi co-fondateur du Mouvement Québec-Français et secrétaire-général de l’Union des artistes. En 2007, il a été décoré du grade de commandeur de l’Ordre de la Pléiade.

Il s’est signalé de façon particulière en 2018 en obtenant à 84 ans un doctorat en sociologie politique et en développement régional à l’Université Laval.

Antérieurement, le Prix Étienne Chartier a été octroyé aux personnes suivantes : Monique Miville-Deschênes( 2003), Jacques Lemieux (2004), Fabien Roy (2005), André Gaulin ( 2006), Normand Bolduc(2007), Léo Chartier (2008),Michel Lessard (2009),Raynald Paré (2010), Jean Garon( 2011), Gaston Deschênes( 2012),Carole Légaré(2013), Jean Simard ( 2014), Gaston Cadrin(2015),Pierre-Paul Sénéchal(2016),Jean-Pierre Lamonde (2017),Gisèle Lamoureux et Daniel Carrier( 2018), Sylvie Vallières et Claude Lachance( 2019).

M. Antoine Dubé a aussi annoncé qu’à l’occasion de la Journée des Patriotes le Mouvement National des Québécois (MNQ) a accordée cette année une médaille de bronze à M. Gaston Saint-Jacques de Thetford Mines pour son militantisme patriotique au sein des sociétés nationales de l’Amiante et de Chaudière-Appalaches.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires