La programmation 2022-2023 de la Maison de la culture de Bellechasse dévoilée

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
La programmation 2022-2023 de la Maison de la culture de Bellechasse dévoilée
Directeur artistique de la Maison de la culture de Bellechasse, Olivier Leclerc était fier de présenter la programmation 2022-2023 de la salle de spectacles de Saint-Damien. (Photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne)

SAINT-DAMIEN. Alors que le rideau sur la saison 2021-2022 vient à peine de tomber, la direction de la Maison de la culture de Bellechasse est déjà prête pour la saison 2022-2023 qui offrira 24 spectacles ou activités différents répartis sur 27 journées ou soirée.

Comme le veut maintenant la coutume, c’est devant public qu’a été dévoilé, le mercredi 29 juin, le contenu de cette programmation qui, selon le directeur artistique Olivier Leclerc, est axé sur deux mots ou thèmes bien précis, soit la diversité et la collaboration.

Ainsi, comme c’est coutume, plusieurs têtes d’affiche québécoises de la chanson ou de l’humour feront un arrêt à la salle de Saint-Damien entre l’automne 2022 et le printemps 2023.

En musique, le public pourra découvrir, notamment, Émile Bilodeau le 20 novembre 2022, Étienne Drapeau et Damien Robitaille qui offriront des spectacles de Noël les 26 novembre et 10 décembre, ou encore les 2 Frères avec leur spectacle « Déplogué » le 18 février 2023.

En humour, le roi des réseaux sociaux lors de la dernière pandémie, Arnaud Soly, sera de passage à la Maison de la culture le 13 janvier, suivi de Fabien Cloutier le 28 du même mois. Même la populaire horticultrice-humoriste Marthe Laverdière d’Armagh viendra dérider le public bellechassois avec son spectacle Moi c’est Marthe… Toi c’est qui ? le 15 avril prochain.

« Une des grosses forces de notre programmation, c’est sa diversité. On offre au public des artistes très populaires qui nous ont été demandés souvent et on sait que ça va pogner. Il est important d’en avoir si on veut être un diffuseur reconnu. Mais on a également du classique, du jazz et des artistes moins connus », mentionne-t-il en parlant notamment du Français Tom Leeb, un artiste de réputation internationale qui a pris part au concours Eurovision en 2020 et qui s’arrêtera seulement à deux endroits au Québec, soit à Saint-Damien et Drummondville, avant de poursuivre sa tournée en Ontario et aux États-Unis, par la suite.

Des partys hauts en couleur

Olivier Leclerc se réjouit également de la venue, dans les murs de la Maison de la culture, se spectacles festifs comme celui du chanteur country Irvin Blais le 15 octobre dans la Salla académique ou encore le souper spectacle des Fêtes du 3 décembre avec les Karma Kameleons.

« Il s’agira d’un souper sous la thématique des années 1980. Les gens seront invités à se déguiser pour l’occasion », de préciser M. Leclerc qui se réjouit également de la présentation de deux pièces de théâtre dont « Mère contre Maire » de David Lemelin les 21 et 22 avril.

Collaborations régionales

Comme on le mentionnait précédemment, le mot collaboration en est un qui revient souvent dans le vocabulaire de la Maison de la culture et surtout de son directeur artistique qui se réjouit de la mise en place de nombreuses collaborations avec des organismes et entreprises de la région comme Marée musique de Beaumont qui a permis d’obtenir du financement pour la tenue de trois activités de musique traditionnelle sur le territoire, ou encore le Parc régional Massif du Sud pour la présentation des Perséides (13 août), événement qui permet d’intégrer l’observation des étoiles sous fond de musique classique.

Mentionnons aussi la tenue de la deuxième édition du Show d’automne qui se fera sur deux jours au lieu d’un seul (23 et 24 septembre).

« On a également développé plein de collaborations, que ce soit avec la MRC de Bellechasse, Agir collectivement dans Bellechasse, Marée Musique, le Pub de la Contrée, le Parc régional Massif du Sud ainsi que Liaison Immigration Bellechasse et Alpha Bellechasse. Avec ces deux derniers partenaires, on tiendra une grosse fête interculturelle le 22 octobre. »

Année de bouleversements

Comme on le sait, la Maison de la culture, comme bien des commerces en hôtellerie, en restauration et autres, a été victimes des nombreuses fermetures, ouvertures partielles et autres restrictions imposées par le gouvernement Legault au cours des derniers mois.

Olivier Leclerc reconnaît que cette situation, qui a mené au report puis au déplacement de nombreux spectacles, a été extrêmement difficile au niveau des ressources humaines. « Il fallait constamment tricoter, détricoter ou retricoter l’horaire, ce qui nous a mis en retard sur d’autres dossiers. Il a fallu mettre les bouchées doubles sur tout, mais en fin de compte, je peux dire que l’on ressort de cela encore plus forts de tout cela », affirme-t-il en se réjouissant, par exemple, des trois salles presque combles du dernier printemps, ce qui n’est pas monnaie courante « car quand nous en fait deux, on est heureux. Le fait de monter cette nouvelle programmation en même temps était beaucoup de travail, mais je suis bien heureux du résultat. »

Rappelons que tous les détails de la programmation de la Maison de la culture de Bellechasse se trouvent sur le site web de la Maison de la culture au culturebellechasse.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires