Une programmation bonifiée à la Maison de la culture de Bellechasse

Une programmation bonifiée à la Maison de la culture de Bellechasse

Le président du CA de la Maison de la culture, Pierre-André Forgues, accompagné du nouveau directeur artistique Olivier Leclerc.

Crédit photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne

CULTURE. Une programmation diversifiée et surtout bonifiée attend les adeptes de la Maison de la culture de Bellechasse pour la saison 2018-2019.

Profitant d’un dévoilement devant public qui a réuni plus de 225 personnes le jeudi 24 mai à Saint-Damien, la direction de la Maison de la culture a dévoilé une programmation comptant 11 spectacles, dont la principale tête d’affiche sera le populaire conteur Fred Pellerin qui, le 11 avril 2019, présentera son spectacle Un village en trois dés. Il s’agira d’une troisième visite à Saint-Damien pour le natif de Sainte-Élie-de-Caxton qui devrait à nouveau se produire à guichets fermés.

Parmi les autres figures connues qui s’arrêteront à Saint-Damien, notons les humoristes Pierre Hébert (20 octobre) et Jérémy Demay (20 avril), le populaire quatuor Tocadéo, mené par René Lajoie de Saint-Prosper, qui offrira un spectacle de Noël le 20 décembre, les 2 Frères qui seront de passage le 7 février 2019 dans le cadre de leur tournée La route, ainsi que Luc de Larochellière et sa conjointe, Andréa Lyndsay, le 6 avril.

Talents locaux

La programmation de la salle de spectacles bellechassoise fait aussi part aux talents locaux. Une nouvelle pièce de théâtre amateur écrite et mise en scène par l’ancienne directrice artistique Annette Gauthier, Un week-end de rêve, sera présentée sur les planches de la maison de la culture les 23 et 24 novembre 2018.

Le Chœur celtique de Saint-Malachie a offert une prestation au public présent au dévoilement de la programmation 2018-2019 de la Maison de la culture de Bellechasse.

Le nouveau Chœur celtique de Saint-Malachie, qui a vu le jour l’an dernier dans le cadre du Festival Celtes et Cie de cette localité, se produira en première partie de la formation néo-écossaise Coig, qui se spécialise dans la musique traditionnelle et celtique, le 2 mars 2019.

Salle académique

La grande nouveauté de la programmation de 2018-2019 de la Maison de la culture demeure toutefois la mise en place d’une programmation alternative dans la Salle académique, située au rez-de-chaussée du Collège Saint-Damien.

Le nouveau directeur artistique Olivier Leclerc souligne que l’important dégât d’eau qui a endommagé la toiture de la salle de spectacles l’an dernier, forçant ainsi le déménagement de plusieurs spectacles dans cette salle, a permis aux dirigeants de la Maison de la culture de voir le potentiel de celle-ci.

En tout, six activités ou concerts y seront présentés, dont certains seront des événements-bénéfice, sont au programme dont un déjeuner suivi d’un concert de musique classique au profit de la Maison de la culture le 9 septembre et un concert de musique rap et Hip-Hop pour Alpha et Liaison Immigration Bellechasse le 6 octobre.

La Maison du Cadeau sera de retour le 2 décembre et le 28 décembre, une soirée intitulée La Grande Veillée Bellechassoise sera offerte avec, en vedette, les groupes Maréechaussée et La Chick-à-Dée.

Une première édition du Festi-Bières Bellechasse aura lieu le 9 mars 2019. Cet événement est organisé en collaboration avec les Chevaliers de Colomb de Saint-Damien et le Pub de la Contrée dans Bellechasse.

Enfin, le 27 avril, un spectacle de la relève musicale intitulé Bellechasse All-Star mettra en vedette une sélection des meilleurs numéros de variétés venant des trois écoles secondaires du territoire. Cette soirée, à laquelle collabore le Carrefour jeunesse-emploi de Bellechasse, n’est pas un concours, mais une célébration de la relève musicale, comme le souligne M. Leclerc qu’une promotion à cet effet sera lancée dans les écoles au retour des vacances estivales, tout comme le spectacle de Webster qui offre une musique s’adressant directement à la clientèle adolescente.

«J’aimerais que les événements qui seront présentés dans cette salle soient toujours en lien avec des entreprises ou organismes qui auraient le goût de faire des spectacles-bénéfice par exemple. En s’associant à eux, cela nous permettrait d’élargir notre public et pour eux, cela leur donnerait accès à nos infrastructures», indique M. Leclerc.

Soulignons que tous les détails de la programmation, incluant celle des vitrines d’exposition Telus, se retrouvent sur le nouveau site web de la Maison de la culture sur lequel le public pourra dorénavant réserver leurs billets pour l’un ou l’autre des spectacles offerts.

Poster un Commentaire

avatar