Le Domaine Pointe-de-Saint-Vallier ouvert 7 jours cet été

Le Domaine Pointe-de-Saint-Vallier ouvert 7 jours cet été

Le Domaine de Pointe-Saint-Vallier a plusieurs activités à sa programmation

Crédit photo : gracieuseté

CULTURE. Étant donné l’augmentation de la fréquentation depuis quelques années, le Domaine Pointe-de-Saint-Vallier sera ouvert 7 jours/semaine, de 11 h à 17 h, du 16 juin au 3 septembre.

Deux étudiants accueilleront les visiteurs et les participants aux activités où le patrimoine sera la thématique principale. «Cet été, nous misons sur ce que le passé a légué aux générations présentes et futures», explique la présidente et coordonnatrice, Denise Roy.

Une fin de semaine sera consacrée à ce thème, soit au Patrimoine bâti le 30 juin, et à la conservation et la restauration des meubles anciens le 1er juillet. En 2018, la programmation compte 34 activités. Les sciences naturelles, la musique, la peinture, l’histoire, l’écriture et la danse en seront les principaux fers de lance.

Notons également les 10 ans du Symposium de peinture Paysage en Partage du 20 au 22 juillet, Le concert offert par l’Ensemble J’ay pris amours le 26 août pour un concert devant s’intégrer à la fin de semaine consacrée au personnage légendaire La Corrivaux, une rencontre d’auteur avec le poète Pierre Morency le 5 août, le retour de la série Les beaux dimanches du Domaine avec cinq concerts offerts dans l’intimité du salon du manoir et différentes expositions et conférences à caractère historique. La Fête nationale et la Fête des Moissons sont aussi à l’agenda.

Colloque sur le patrimoine

En plus des activités de la Fête Nationale cette fin de semaine, le week-end du 30 juin et 1er juillet prochain au Domaine risque fort d’être l’un des faits saillants de l’été alors que neuf conférenciers y seront pour partager leur passion.

Le 30 juin, l’accent sera sur le patrimoine bâti alors que Michel Lessard, ethnologue et historien d’art, Yvan Fortier, ethno-historien, Clermont Bourget, urbaniste, Gaston Cadrin, passionné par l’histoire et militant pour l’environnement, ainsi que l’architecte Charles Ferland feront revivre la maison québécoise, tant extérieure qu’intérieure. Ces maisons seront mises dans le  contexte de l’élaboration de nos villages, et cela jusqu’à notre époque, alors qu’elles sont mûres pour la restauration.

Le lendemain, 1er juillet, le regard se tourne vers les meubles anciens. Michel Lessard présentera l’histoire du mobilier ancien du Québec, alors que les trois autres conférenciers, Michel Gilbert, restaurateur ébéniste, Jacques Demers, tresseur-rempailleur et Lise Lessard, rembourreuse artisanale, raconteront, chacun à leur manière et selon leur expérience, les travaux de restauration auxquels ils se sont mesurés.

Des activités complémentaires seront offertes sur l’heure du dîner permettant aux participants de mieux connaître le Domaine Pointe-de-Saint-Vallier.

Des informations additionnelles sont disponibles sur le  site internet de l’organisme au www.pointedesaintvallier.com  et au 418 837-6504.

 

Poster un Commentaire

avatar