Le Dr Jean-François Rancourt condamné à deux ans de prison

Le Dr Jean-François Rancourt condamné à deux ans de prison

Le docteur Jean-Francois Rancourt

JUSTICE. Jean-François Rancourt, ce médecin de Montmagny, accusé d’agression sexuelle sur une quinzaine de patientes, a finalement plaidé coupable jeudi au palais de justice de Montmagny.

L’ex-médecin de famille a ainsi écopé d’une peine de deux ans d’emprisonnement après s’être excusé pour son «comportement irrationnel complètement inacceptable qui a fait souffrir mes patientes et créé de la honte dans ma famille et pour mes collègues», pour employer les mots qu’il a utilisé.

Le Dr Rancourt avait été radié de son ordre professionnel pour les cinq ans en janvier dernier et condamné à payer une amende de 5 000 $ après qu’une dame ait déposé une plainte au Collège des médecins en novembre 2015.

La médiatisation du dossier avait incité d’autres femmes à se manifester. Ainsi, le médecin de famille aurait posé des gestes à caractère sexuel sur des plaignantes âgées de 20 à 40 ans. Les événements se seraient produits entre 2012 et 2017.

2
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
SteeveÉmilie Beaupré Recent comment authors
Émilie Beaupré
Invité
Émilie Beaupré

2 ans c’est ridicule! Quand; pour les victimes, elles y penses à chaque seconde de leur vie!

Steeve
Invité
Steeve

La maladie mentale est un mal à l’âme. C’est profond et incontrôlable. C’est la souffrance intérieure, de la colère, de la tristesse et de l’incompréhension. Je ne pardonne pas les actes commis par monsieur Rancourt mais je comprends ce qu’il vit. La maladie mentale est comme le cancer, il faut l’avoir vécue pour savoir ce qu’il en est. Ce genre d’histoire ne devrait exister.