Exercice incendie à Saint-Raphaël

Exercice incendie à Saint-Raphaël

Une simulation d'un incendie de véhicule a été planifiée pour l'occasion.

Crédit photo : La Voix du Sud - Éric Gourde

INCENDIE. Le Service incendie de Saint-Raphaël a proposé un exercice intéressant au membre de sa brigade lundi soir dernier. Au menu, incendie d’un véhicule et utilisation des mâchoires de vie.

Pour le directeur du service, Claude Morin, la démarche visait à permettre aux pompiers de se familiariser avec les meilleures pratiques d’une intervention sécuritaire. «Nous avons un entrainement tous les mois, mais ce n’est pas suffisant. Nous avons bonifié nos entrainements pour intégrer davantage de concepts et les étapes autour d’une réelle intervention.»

Tous les membres de la brigade ont pu manipuler les mâchoires de vie.

Plusieurs choses avaient été prévues: immobilisation du véhicule, vérification de la batterie pour éviter que les coussins n’éclatent pendant l’intervention, en plus de la façon dont doit être attaqué le feu le cas échéant. «L’approche doit être faite en angle pour éviter les explosions et autres et ce ne sont pas des interventions que l’on fait souvent. Nous avons quatre nouveaux pompiers et en faisant un décompte, rares sont ceux qui ont eu à faire plus de trois extinctions de véhicule en trois ans. Ça permet à tout le monde de se familiariser avec la chose», indique M. Morin.

Les sapeurs de la région interviennent plus régulièrement sur des accidents impliquant des automobiles. La désincarcération d’un véhicule n’est toutefois pas l’affaire de tous. «On n’a pas la chance de pratiquer avec les outils et la façon de faire. Alors lorsqu’une situation d’urgence survient, ce type d’exercice nous permet d’être moins nerveux, plus efficaces et d’obtenir le meilleur résultat.»

Des éléments de routine ont aussi fait partie de l’exercice. «Tout cela permet aussi de pratiquer nos opérations régulières. Par exemple, l’un des véhicules s’alimente à la source d’eau et la redirige vers un autre camion pour alimenter les lances. Même si ce sont des choses que l’on fait dans le feu de l’action, le pratiquer et bien l’opérer est toujours utile.»

Quelques pompiers du Service incendie de Saint-Vallier ont aussi assisté à la pratique à titre d’observateurs. Les véhicules avaient été fournis gratuitement par LKQ à Pintendre et le Centre de l’auto Laverdière. Voyez des images de l’exercice ici:

 

 

Poster un Commentaire

avatar