Saint-Isidore : les policiers confirment la thèse de l’homicide

Eric Gourde 
redaction@lavoixdusud.com

Saint-Isidore : les policiers confirment la thèse de l’homicide
Le poste de commandement de la Sûreté du Québec est sur place depuis le milieu de la soirée lundi. (Photo : Beauce Média - Hubert Lapointe)

POLICE. La Sûreté du Québec poursuit son enquête à la suite de la découverte d’un corps inanimé peu après 13 h lundi à Saint-Isidore. Les policiers ont toutefois confirmé mardi que Nicolas Audet 41 ans, qui résidait à l’endroit où sont survenus les événements, avait été victime d’un homicide.

La dépouille de la victime a pu être sortie de la résidence vers 15 h 30, puis transportée vers le laboratoire de médico-légale où une autopsie sera pratiquée pour tenter de comprendre ce qui a pu se passer.

Nicolas Audet est décrit par plusieurs comme un homme sans histoire, ce qui laisse plusieurs questions en suspens, autant chez les policiers, ses collègues de travail de l’entreprise CDL de Saint-Lazare et son entourage.

Son corps avait été découvert inanimé dans sa résidence de la route du Président Kennedy, non loin de la route Coulombe. La Sûreté du Québec parlait d’une mort violente, sans donner plus de détails, ni d’informations supplémentaires. C’est son employeur qui, inquiet, avait contacté les policiers en début d’après-midi, lundi.

L’enquête sera pilotée par la division des crimes contre la personne, assisté du service de l’identité judiciaire. Le poste de commandement a d’ailleurs été déployé sur place en milieu de soirée, lundi. Aucun suspect n’a encore été ciblé pour le moment.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires