Une ex-avocate coupable d’entrave et de possession de stupéfiants

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Une ex-avocate coupable d’entrave et de possession de stupéfiants
Jessie Bérubé a finalement plaidé coupable à des accusations de possession de stupéfiants et d'entrave à la justice

QUÉBEC – L’avocate criminaliste de Québec, Jessie Bérubé, a plaidé coupable à des accusations de possession de stupéfiants et d’entrave à la justice mardi matin.

C’est cette dernière qui était chargée de la défense de Daniel Blais, reconnu coupable du meurtre de Jean-Paul Bussières, 83 ans, assassiné dans sa résidence de la route 281 à Armagh le 19 mai 2010.

Aujourd’hui enceinte de quatre mois, la dame de 31 ans s’était effondrée en pleine cour au palais de justice de Montmagny en mai 2012. En convulsions, confuse et agressive, l’avocate fut transportée en ambulance à l’hôpital pour y soigner ce qui se révélera une surdose de drogue.

Parmi les faits reprochés à l’avocate on remarque la suggestion à un de ses clients d’inventer un alibi et de changer de cellulaire ainsi que la consommation et la possession de drogues.

Jessie Bérubé a été radiée pour 18 mois du Barreau du Québec en mai dernier après avoir été déclarée coupable de neuf infractions disciplinaires. Un rapport présentenciel sera rédigé avant les représentations sur la peine qui auront lieu le 1er mai

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires