Vague d’arrestations pour conduite avec facultés affaiblies dans Bellechasse

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Vague d’arrestations pour conduite avec facultés affaiblies dans Bellechasse
Les policiers de la reçoivent régulièrement des plaintes de gens fraudés via le web ou autres. (Photo : Archives)

Les policiers de la MRC de Bellechasse ont été particulièrement actifs en répression contre l’alcool au volant au cours des derniers jours. Cinq arrestations ont été rapportées pour le week-end des 22-23 et 24 août dernier.

D’abord dans la nuit du 22 au 23 août, peu après minuit, un homme de 20 ans de Sainte-Claire a été victime d’une sortie route à proximité du 830 rang St-Philippe à Saint-Anselme. Le véhicule a terminé sa course sur le toit dans le fossé. Sur place, l’individu a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool. Il a été conduit au CH de Lévis par ambulance pour évaluation et, une fois rendu, il a refusé de fournir un échantillon de sang à l’aide d’un médecin qualifié. En conséquence, son permis de conduire a été suspendu pour 90 jours, son véhicule a été saisi pour 30 jours et il a également reçu un constat d’infraction, puisqu’il était soumis à la mesure zéro alcool.

En journée, vers 14 h 30, un homme dans la trentaine de Saint-Charles fut arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool sur la route 279 à Saint-Gervais. Son véhicule fut remorqué et son permis suspendu pour 90 jours. Il a été libéré par citation à comparaitre.

Quatre fois la limite permise

Toujours le samedi 23 août, vers 15 h cette fois-ci, faisant suite à l’appel d’un citoyen, un individu a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool alors qu’il circulait de façon imprudente sur la Route 132, en direction Est à Saint-Michel. L’homme de 33 ans a obtenu un taux d’alcoolémie dans le sang de quatre fois supérieur à la limite permise. De plus, le récidiviste circulait alors que son permis était déjà sanctionné pour une conduite avec les capacités affaiblies. Son véhicule a été saisi pour une période de 30 jours et son permis a été suspendu pour une période de 90 jours. L’homme a été détenu au centre de détention de Québec jusqu’à sa comparution le lundi suivant.

Le 24 août, vers minuit 40, un homme de 18 ans de La Durantaye a été victime d’une sortie de route tout juste à l’est du 187 chemin de l’Anse à Saint-Vallier détruisant presque totalement son véhicule, soit une Nissan Sentra 2002. Après à l’événement, le conducteur a contacté des amis pour les informer de la situation et pour qu’ils l’assistent, afin de récupérer son véhicule. Ils ont conduit le véhicule dans une cour résidentielle un peu plus loin et ses amis l’ont conduit à l’hôpital de Montmagny pour une évaluation de son état, puisqu’il se plaignait de douleurs diverses. À la suite de témoignages obtenus mentionnant la possibilité de l’alcool comme cause de la sortie de route, des policiers de Montmagny se sont rendus à l’hôpital de Montmagny, afin de lui faire passer un test de sobriété. Il a soufflé 5 mg %. Un constat lui sera émis puisqu’il était soumis à l’alcoolémie zéro.

Finalement, toujours le 24 août vers 17 h 17, un automobiliste de 43 ans de Saint-Anselme a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool alors qu’il circulait sur la rue Principale à Saint-Anselme. Le récidiviste a obtenu des taux supérieurs à la limite permise par la loi. Son permis de conduire a été suspendu 90 jours et son véhicule a été saisi 90 jours également.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires