Hôpital de Saint-Georges: les nouvelles unités mère-enfant et de pédiatrie inaugurées

Hôpital de Saint-Georges: les nouvelles unités mère-enfant et de pédiatrie inaugurées

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a procédé à une visite du quatrième étage de l'Hôpital de Saint-Georges en compagnie, notamment, du député de Beauce-Sud, Paul Busque (à gauche), et du président-directeur général adjoint du CISSS-CA, Patrick Simard (à droite).

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès – Amélie Carrier

SANTÉ. Situés au quatrième étage de l’Hôpital de Saint-Georges, les nouveaux locaux des unités mère-enfant et de pédiatrie, dont les services sont opérationnels depuis environ un an, ont été officiellement inaugurés par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, ainsi que par le député de Beauce-Sud, Paul Busque, le mardi 14 août.

Les travaux, qui se sont terminés en septembre 2017, consistaient à déménager l’unité de pédiatrie, qui était préalablement au deuxième étage, sur le même niveau que l’unité mère-enfant. Concrètement, la restructuration intra-hospitalière a permis de rassembler l’obstétrique, l’accouchement, le post-partum, la périnatalité, la néonatalogie et la pédiatrie.

«Je ne connais pas d’endroits au Québec où tous ces services sont réunis et où le personnel qui s’occupe tant de l’accouchement que de la pédiatrie est en fonction sur le même plancher», mentionne le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Paul Busque, député de Beauce-Sud, Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, ainsi que quelques-uns des intervenants qui ont contribué à la réalisation du projet se trouvent dans l’une des six chambres rénovées en pédiatrie.

Notons que l’unité de courte durée gériatrique, qui se trouvait auparavant à l’endroit où est maintenant la pédiatrie, a été relocalisée au deuxième niveau.

Paul Busque, député de Beauce-Sud, Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, ainsi que quelques-uns des intervenants qui ont contribué à la réalisation du projet se trouvent dans l’une des six chambres rénovées en pédiatrie.

Une expérience de soins optimale

L’organisation des soins et des services ainsi que l’expertise des deux unités ont été optimisées à la suite de cette réorganisation de l’espace. «Vous avez choisi de travailler en équipe. Vous avez choisi de faire de cette période de la vie une expérience qui soit extrêmement positive et enrichissante pour les mères, les enfants et les conjoints», ajoute M. Barrette.

Dans l’unité de pédiatrie, six chambres rénovées comportent une banquette pouvant accueillir les parents pour la nuit, ainsi qu’un comptoir pour prodiguer des soins aux tout-petits. Des chambres uniques de séjour pour les accouchements ont aussi été ajoutées sur cet étage dans le cadre des rénovations.

Le projet a également permis l’amélioration, entre autres, des suivis, ainsi que de la communication entre les parents, les professionnels de la santé et le personnel hospitalier.

Investissement global de 1,2 M$

Notons que le ministère de la Santé et des Services sociaux et Opération Enfant-Soleil ont assumé les coûts de ce réaménagement à parts égales, pour un total de 617 454 $, et que la balance provient du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

«Cette réalisation aura un impact important pour plusieurs familles, car l’Hôpital de Saint-Georges accueille chaque année en moyenne 800 nouveaux-nés, 1300 enfants hospitalisés et 2500 enfants pour des visites médicales», informe le président-directeur général adjoint du CISSS-CA, Patrick Simard.

La Fondation Santé Beauce-Etchemin a quant à elle contribué au projet en offrant une somme supplémentaire de 461 000 $, qui a servi à financer l’achat de divers équipements.

Poster un Commentaire

avatar