Hugo Poirier : faire de la course automobile à 7 ans

Hugo Poirier : faire de la course automobile à 7 ans

Hugo en compagnie du pilote automobile Jean-François Dumoulin de l'équipe Dumoulin Compétition qui parraine le jeune Bellechassois en série Mini Sportsman.

Crédit photo : Alex Gervais

AUTOMOBILE. Élève de 1re année à l’école l’Étincelle de Saint-Charles, Hugo Poirier réalisera un exploit hors du commun le samedi 12 mai prochain à l’autodrome de Montmagny.

À 7 ans seulement, il sera le plus jeune pilote à prendre le départ de la série Mini-Sportsman, qui réunira des conducteurs de 7 à 15 ans. La première course devait avoir lieu le dimanche 29 avril dans le cadre du Salon de l’auto sport de Québec, mais les intempéries ont forcé son annulation.

Sa mère Sonia Godbout et le conjoint de cette dernière, Maxime Gagné, soulignent qu’Hugo est le dernier d’une liste de pilotes qui meublent la lignée familiale depuis trois générations. Le grand-père d’Hugo est devenu pilote en 1978 du côté de Val-Bélair et son oncle, le frère de Sonia, s’est lancé dans la course automobile sur la glace avant de se tourner vers la course estivale, surtout du côté de l’Autodrome Chaudière.

Qui plus est, Maxime Gagné court depuis 7 ans en Sport Contact Élite, plus importante série de courses de voitures 4 cylindres au Québec. Il en va de même pour Steve, le frère de Sonia.

«Quand j’étais jeune, on passait nos étés sur les pistes de course à Val-Bélair, Sainte-Croix ou Montmagny. Encore aujourd’hui, on baigne là-dedans à 100 % et Hugo adore ça», mentionne Sonia qui ajoute que son fils et sa fille Marie-Jeanne ont été initiés à la conduite du kart l’an dernier.

«On savait que ça allait arriver un jour, mais on ne pensait pas que ce serait aussi vite. Notre but principal, c’était plus de lui faire essayer le karting de façon plus sérieuse, mais le Karting de Thetford Mines a fermé pour l’été. Le plus près était situé à Château-Richer, mais c’est loin et plus difficile d’y aller en raison des horaires de course de Maxime», poursuit Sonia.

Hugo Poirier et son bolide sont prêts pour la compétition, ce samedi 12 mai à Montmagny.

«Les activités de la série Mini Sportsman ont lieu les mêmes jours que la série Sport Contact ou lorsque nous ne sommes pas en action. C’est plus facile de fusionner les horaires dans ce moment-là», ajoute Maxime.

Activité familiale

C’est en janvier dernier que le couple a fait l’acquisition de la petite voiture usagée, au coût de 3 100 $, qui fonctionne à l’essence et peut atteindre des pointes de vitesse allant jusqu’à 100 km/h.

La famille demeure très impliquée dans l’entourage du jeune pilote puisque son grand-père s’occupe de l’entretien du bolide. Ses arrière-grands-parents assisteront aux courses, tout comme sa mère et son oncle. Quant à Marie-Jeanne, qui s’occupe du livre de bord, il n’est pas écarté qu’elle puisse également conduire le bolide au besoin.

Après Montmagny le 12 mai, Hugo devrait prendre part aux courses de Pont-Rouge (terre battue) le 10 juin, Montmagny le 24 juin et Saint-Félicien 4 août, avant de compléter avec un duo les 11 et 25 août, également à Montmagny.

La famille estime que la participation à la série Mini Sportsman, outre l’achat de la voiture, devrait nécessiter un budget allant de 2 000 $ à 2 500 $. Un certain nombre de commanditaires s’est manifesté et ceux qui souhaiteraient s’impliquer auprès du jeune homme sont invités à communiquer avec Sonia Godbout au 581 983-7079 ou Maxime Gagné au 418 291-0225.

Poster un Commentaire

avatar