Succès de foule pour le souper-bénéfice annuel de Passion-FM

SAINT-LAZARE. Près de 160 personnes ont pris part, le jeudi 23 mai au Centre communautaire de Saint-Lazare, au traditionnel souper-bénéfice de la station radiophonique Passion-FM.

Des intervenants socioéconomiques des deux MRC étaient présents afin de soutenir la radio régionale. Les gens pouvaient ainsi rencontrer le personnel, les administrateurs ainsi que de nombreux artisans de Radio Bellechasse-Etchemins.

Cette soirée était sous la présidence d’honneur de l’apicultrice Claude Dufour, fondatrice de l’entreprise Douceurs des Appalaches de Lac-Etchemin. Celle-ci a offert aux personnes présentes une conférence d’une vingtaine de minutes lors de laquelle elle est revenue sur son cheminement personnel et professionnel.

Mme Dufour a vécu une grande partie de sa jeunesse à Montréal ainsi qu’à Hauterive (maintenant Baie-Comeau) sur la Côte-Nord avant de se lancer dans les études en génie forestier, fonction qu’elle a occupée pendant de nombreuses années à l’Île d’Anticosti et dans le Maine avant de se diriger vers la culture des abeilles.

Cette dernière possède aujourd’hui une centaine de colonies d’abeilles et a fondé, au cours des dernières années, l’entreprise Douceurs des Appalaches qui se spécialise dans la production et la vente de miel brut, ainsi que de produits dérivés tels que savons, cosmétiques et autres.

Prix Claude-Leclerc

Comme c’est maintenant la coutume, la direction de Passion-FM a profité de l’occasion pour honorer une personne qui, par ses actions, a contribué au développement et au rayonnement de la radio régionale. Le prix Claude-Leclerc a ainsi été remis à Jacques Villemure, administrateur ai sein de Radio Bellechasse-Etchemins de 2012 à 2022 qui a notamment pris une part active dans le dossier de relocalisation du studio principal de Lac-Etchemin, ainsi que dans la gestion des ressources humaines à l’interne, lui qui a notamment été directeur des Ressources humaines au sein d’Alcan, de la CTCUM (Commission des transports de la Communauté urbaine de Montréal) ainsi qu’au Centre de santé des Etchemins, dans les dernières années de sa carrière.