Jessica Pruneau s’est expatriée à Londres pour devenir une meilleure artiste

Jessica Pruneau s’est expatriée à Londres pour devenir une meilleure artiste

L'auteure-compositrice-interprète Jessica Pruneau, native de Saint-Prosper, est de retour au Québec depuis le mardi 26 juin.

Crédit photo : L'Éclaireur-Progrès - Amélie Carrier

VOYAGE. Résidente de Londres depuis septembre 2016, l’auteure-compositrice-interprète Jessica Pruneau, native de Saint-Prosper, a récemment fait ses valises pour revenir habiter au Québec. Celle à qui la famille, les grands espaces et l’air pur manquaient particulièrement a effectué son retour au bercail le mardi 26 juin. Son dernier spectacle en terre britannique s’est déroulé la fin de semaine dernière, à l’occasion de la Saint-Jean-Baptiste.

La jeune Etcheminoise s’est d’abord et avant tout éloignée de sa municipalité d’origine il y a deux ans afin de devenir une meilleure artiste. «La crème de la crème se trouve dans cette capitale mondiale de la musique en Angleterre. Je voulais me mettre au défi et avoir beaucoup de compétition pour peaufiner mon art», explique l’auteure-compositrice-interprète.

C’est également sa volonté d’établir un réseau de contacts et de s’incruster dans la scène country au Royaume-Uni qui a poussé Jessica Pruneau à déménager outre-mer. «Il s’agissait en quelque sorte d’une période de repérage pour moi. Je voulais savoir comment l’industrie de la musique fonctionnait là-bas, connaître les différentes façons d’organiser des concerts, ainsi que m’imprégner du marché britannique et européen», ajoute-t-elle.

De retour dans la région, la principale intéressée mentionne qu’il sera maintenant plus facile pour elle de prévoir des tournées à l’étranger, notamment en Angleterre et dans les pays environnants, puisqu’elle sait maintenant ce que les promoteurs recherchent. «J’ai commencé à davantage me faire connaître dans la scène country londonienne depuis janvier 2018. Les gens me reconnaissaient de plus en plus», renchérit Jessica Pruneau.

Même si elle continuera à voyager dans les prochaines années, la Prospérienne aimerait que son pied-à-terre soit dorénavant au Québec.

Les points marquants de son séjour

Jessica Pruneau estime que l’un des moments importants à retenir de son passage au Royaume-Uni est la relation qu’elle a développée avec le gouvernement du Québec à Londres. «J’ai eu la chance de représenter ma patrie à l’étranger en chantant à deux reprises lors des célébrations de la Fête nationale du Québec là-bas. Mon implication pour la communauté québécoise est une chose dont je me souviendrai toujours», précise la  jeune chanteuse.

En 2017, sa tournée acoustique en Irlande et en Angleterre l’a aussi beaucoup marquée. Dernièrement, l’artiste de Saint-Prosper a aussi été invitée à faire les auditions des émissions de télévision The Voice : la plus belle voix, en France, et The Voice UK, ce qu’elle considère comme une très belle opportunité.

Sur la route des festivals

Cet été, Jessica Pruneau sera entre autres du côté de Saint-Prosper le 8 août, dans le cadre des soirées de découvertes musicales, en formule acoustique solo.

Elle présentera également des spectacles acoustiques en duo avec Martin Aubin à Lambton le 25 juillet, aux Festivités Western de Saint-Victor le 27 juillet, à Saint-Prosper le 28 juillet et à Sainte-Marie le 10 août, en première partie de Manon Bédard.

C’est au Festival Western de Saint-Tite que sa tournée estivale se terminera, les 14 et 15 septembre.

Jessica Pruneau prévoit d’ailleurs présenter des nouvelles chansons au public d’ici l’automne.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar