La Voix du Sud et IciMédias: 1 an déjà

La Voix du Sud et IciMédias: 1 an déjà

Marc-Noël Ouellette et Renel Bouchard étaient de passage dans la région lundi pour souligner le premier anniversaire de leurs acquisitions.

Crédit photo : La Voix du Sud - Éric Gourde

MÉDIAS. En novembre 2017, une importante transaction dans le milieu des médias faisait passer le journal La Voix du Sud aux mains d’un nouveau groupe, IciMédias.

Les hommes d’affaires Renel Bouchard et Marc-Noël Ouellette se portaient alors acquéreurs de 21 hebdos de TC Media fondaient du même coup le groupe de presse qui inclut depuis La Voix du Sud et d’autres hebdomadaires en Chaudière-Appalaches, soit les journaux Beauce-Média de Sainte-Marie, l’Éclaireur-Progrès et l’Hebdo régional à Saint-Georges, ainsi que le Courrier Frontenac de Thetford-Mines.

Douze mois plus tard, les deux hommes sont toujours aussi enthousiastes et croient plus que jamais à l’importance de la presse hebdomadaire dans l’économie régionale. Pour un, Renel Bouchard estime qu’un hebdo est intimement lié au dynamisme d’une région, mais que la presse en région a besoin du soutien de la communauté. «Le journal a besoin de l’appui des dirigeants municipaux, des commerçants, des OSBL et des citoyens pour survivre et grandir. On est ici depuis longtemps et on est là pour rester», insiste-t-il.

Papier versus numérique

Marc-Noël Ouellette, observe pour sa part que le journal papier a encore sa place et s’empresse d’ajouter que le contenu numérique des hebdos continuera de se développer. «Icimédias travaille actuellement à l’élaboration d’une stratégie numérique complète qui verra le jour en 2019. Le papier et le web sont deux composantes essentielles à tout bon hebdomadaire», signale-t-il.

Les deux hommes avouent que tous les objectifs fixés il y a douze mois n’ont pas tous été atteints. «C’était une grosse commande à assumer. On espérait réaliser certaines choses en six mois, ça en aura pris douze finalement. Le rodage est maintenant terminé», confie Renel Bouchard.

Pour assurer son évolution, le groupe IciMédias entend maintenant tendre l’oreille et observera les agissements du nouveau gouvernement Legault qui a affiché ses couleurs lors de la récente campagne électorale pour assurer le maintien de l’information régionale, particulièrement en ruralité.

Sur le sujet, Messieurs Bouchard et Ouellette suggèrent une simplification des conditions et le libre-choix des outils pour assurer la transition numérique des hebdos, ainsi qu’un crédit d’impôt sur la masse salariale des journalistes qui travaillent en région, plutôt qu’une aide gratuite et directe comme l’a fait le gouvernement Couillard l’an dernier en accordant un prêt de 10 millions $ en décembre dernier pour soutenir la transition numérique de ses quotidiens régionaux. Qu’un pourcentage minimal des publicités gouvernementales se retrouve dans les hebdomadaires locaux plutôt que sur certaines plateformes connues serait aussi une idée valable à leurs yeux.

Poster un Commentaire

avatar