Laurent Dubreuil en visite à Saint-Charles

Laurent Dubreuil en visite à Saint-Charles

Laurent Dubreuil a invité les jeunes à poursuivre leurs passions

Crédit photo : La Voix du Sud - Éric Gourde

SPORT. L’athlète olympique Laurent Dubreuil était de passage à l’école secondaire de Saint-Charles où il a prononcé une conférence devant les élèves de l’école.

Le Lévisien de 25 ans, spécialiste du patinage de vitesse longue piste, a invité les jeunes présents à suivre leurs passions et l’importance d’y mettre tout son cœur. Il continue d’ailleurs de se promener à travers le monde en pratiquant son sport préféré, tout en poursuivant ses études en communication à l’Université Laval. Après avoir pris part à ceux de Pyeongchang, il espère pouvoir prendre part aux prochains Jeux Olympiques.

Dans sa conférence, il a parlé de la rigueur de son entraînement composé de deux séances par jour, six jours/semaine, ce qu’il adore faire. «Une passion, c’est plein de choses. C’est ce sur quoi on travaille fort et on ne se rend pas compte que l’on travaille. C’est ce qui nous motive dans la vie. Mon message a toujours été de persévérer et de suivre ses passions. C’est ce qui m’a amené aux Olympiques. Les gens ont trop tendance à développer que le résultat et non ce qu’ils aiment vraiment.»

À titre d’athlète, il doit évidemment aimer s’entrainer. Il le fait pour plusieurs raisons. «Il faut aimer, mais aussi essayer de comprendre ce que l’on fait. J’écoute les conseils de mes entraineurs, mais je réfléchis aussi à ce que je fais. Le sport m’a aidé à développer mon autonomie, à penser, à réfléchir, à prendre des décisions logiques en fonction de mon contexte à moi.»

Laurent Dubreuil a répondu positivement à l’invitation de Karell Blais pour parrainer le premier parcours sportif de l’école secondaire de Saint-Charles.

Une activité à refaire

Le but du parcours sportif était de faire bouger le plus de personnes possible dans le plaisir, de réunir tous les niveaux d’enseignement des CPE, en passant par le primaire et le secondaire tout en allant chercher la population des différentes municipalités. L’initiatrice de l’activité à l’école secondaire, Karell Blais a été surprise de la participation. «Nous avions déjà 150 personnes à Beaumont au départ. Nous souhaitions aller chercher autant les jeunes que le milieu scolaire et pourquoi pas les personnes âgées. Tout le monde a été très dynamique».

Elle n’a pas eu de difficultés à se trouver un parrain pour l’activité. «Laurent a été sur l’une de mes équipes aux Jeux du Québec. Je connais bien sa mère aussi, Ariane Loignon. Il a été facile à convaincre.»

La visite de Laurent Dubreuil venait mettre un terme à la première édition du Parcours sportif qui s’est tenu plus tôt cette année. Pour le remercier de sa visite, l’organisation de l’activité a remis à Laurent Dubreuil un porte-médaille à son nom fabriqué par le Groupe Côté Inox de Saint-Lazare.

Le thème du parcours était naturellement basé sur les Jeux Olympiques puisque ceux-ci étaient présentés il y a quelques semaines en Corée du Sud. L’activité pourrait même devenir récurrente explique Karell Blais. «Nous avions déjà deux flambeaux alors c’était facile de s’inspirer sur le sujet cette année. L’an prochain, nous ferons tout de même un parcours pour rallier nos sept municipalités pour faire bouger le plus de monde possible.»

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Karell Blais Recent comment authors
Karell Blais
Invité
Karell Blais

Merci à Laurent Dubreuil pour sa grande générosité !

Le Parcours sportif sera de retour l’an prochain pour sa 2e édition. Serez-vous de la fête ?