Un shérif de la Floride invite à tirer sur les intrus

The Associated Press
Un shérif de la Floride invite à tirer sur les intrus

PACE, Fla. — Un shérif de la Floride a invité un propriétaire qui a tiré sur un intrus qui tentait d’entrer chez lui à suivre un cours de sécurité dans le maniement des armes à feu pour «apprendre à tirer bien mieux (et) économiser l’argent des contribuables».

Le shérif du comté de Santa Rosa, Bob Johnson, a fait ces commentaires il y a quelques jours, lors d’une conférence de presse au sujet de l’arrestation d’un homme de 32 ans qui cambriolait des maisons de la ville de Pace, près de Pensacola, dans la région floridienne de la Panhandle.

Plusieurs résidents ont composé le 9-1-1 mercredi dernier pour rapporter les cambriolages. La police a rapidement mis en place un périmètre de sécurité, a dit M. Johnson, prenant le suspect en souricière. L’homme a tenté d’échapper aux policiers en sautant par-dessus des clôtures, de maison en maison.

«Je ne sais pas quel propriétaire lui a tiré dessus. J’imagine qu’il pense avoir fait quelque chose de mal, mais ce n’est pas le cas, a déclaré M. Johnson. Si quelqu’un essaie d’entrer chez vous par effraction, ne vous gênez pas pour tirer dessus dans le comté de Santa Rosa. On préférerait même que vous le fassiez, pour tout vous dire.»

Il a rappelé que le bureau du shérif offre un cours de sécurité dans le maniement des armes à feu tous les deux samedis.

«Si vous le suivez, vous allez tirer beaucoup mieux et on espère que vous économiserez de l’argent aux contribuables», a ajouté le shérif Johnson.

Les policiers ont éventuellement capturé le suspect, dans une autre maison. L’homme a de nouveau tenté de leur échapper en plongeant par une fenêtre, s’infligeant de graves lacérations.

Le suspect cumule les démêlés avec la police depuis l’âge de 13 ans, selon M. Johnson. Il a passé plus de six ans en prison et était recherché au moment de son arrestation. Il fait maintenant l’objet de multiples accusations.

«Il ne semble tout simplement pas comprendre que le crime ne paie pas», a dit M. Johnson.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires