Anthony Mantha récolte quatre points et les Capitals battent le Canadien 8-4

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne
Anthony Mantha récolte quatre points et les Capitals battent le Canadien 8-4

MONTRÉAL — Le Canadien s’est bien battu, mais a éventuellement frappé un mur en troisième période, samedi soir au Centre Bell.

Anthony Mantha a inscrit deux buts et deux aides, Dmitry Orlov a récolté un but et trois aides et les Capitals de Washington ont vaincu la formation montréalaise 8-4.

L’offensive des Capitals a donné du fil à retordre au Tricolore tout au long du match. Le Canadien a été en mesure de s’accrocher pendant deux périodes grâce à du bon travail à l’attaque, mais les visiteurs ont réussi à faire le nécessaire pour engranger les deux points.

«Nous avons connu un bon début de troisième période et nous avons réduit l’écart à 4-3, mais ils ont tout de suite fait 5-3. Le cinquième but nous a fait mal, a souligné l’entraîneur-chef par intérim du Canadien, Martin St-Louis. Ça nous a dégonflés et c’était difficile de revenir. Eux, ils ont pris confiance. Ç’a été une troisième période très difficile pour nous.»

Ryan Poehling a réussi un doublé, tandis que Jake Evans et Nick Suzuki ont aussi marqué pour le Canadien (20-45-11), qui a encaissé un cinquième revers de suite. Jeff Petry a récolté deux aides et Samuel Montembeault a repoussé 33 tirs.

La soirée a été particulièrement éprouvante pour le duo de David Savard et Alexander Romanov, qui ont terminé le match à moins-3. Ils étaient sur la patinoire lors de six buts des Capitals.

«Ils ont tout le temps de bonnes intentions, mais ils n’ont pas une tâche facile, a rappelé St-Louis. Ils jouent de grosses minutes. C’était un deuxième match en autant de soirs. Ils jouent du hockey physique et bloquent beaucoup de tirs. Nous allons réviser le match et corriger les erreurs.»

Nic Dowd a amassé un but et une aide, alors que Justin Schultz, Alex Ovechkin, T.J. Oshie et Garnet Hathaway ont aussi fait bouger les cordages pour les Capitals (42-23-10). Evgeny Kuznetsov et Lars Eller ont accumulé chacun deux aides et Vitek Vanecek a effectué 28 arrêts. 

L’attaquant Tyler Pitlick était de retour dans la formation du Canadien à la place de Paul Byron, qui avait obtenu un congé.

Le Canadien jouera son prochain match mardi, quand le Wild du Minnesota sera en visite au Centre Bell.

Le train déraille

Le match a été beaucoup plus animé que la veille, quand le Canadien s’est incliné 3-0 face aux Islanders de New York.

La rencontre était vieille de seulement cinq minutes que les deux équipes avaient déjà obtenu plusieurs chances de marquer. 

Vanecek a fermé la porte à Joel Armia et Poehling lors d’échappée. Peu après son arrêt aux dépens de Poehling, quand le Canadien était en infériorité numérique, les Capitals ont ouvert le pointage. Dowd a habilement fait dévier un tir-passe d’Orlov derrière Montembeault à 12:23 du premier vingt.

Le Canadien a battu Vanecek avec 5:19 à faire à la première période, mais Rem Pitlick a discrètement célébré, sachant très bien qu’il avait poussé la rondelle avec son patin et que son but serait annulé.

Ce n’était que partie remise pour le Tricolore, qui a créé l’égalité après 1:56 de jeu en deuxième période. Evans a déjoué Vanecek grâce à un puissant lancer frappé.

L’annonceur-maison Michel Lacroix a été particulièrement occupé en milieu de deuxième période. Il a dû annoncer quatre pénalités et trois buts dans un intervalle de 2:17.

Mantha a touché la cible deux fois en 34 secondes pour donner les devants 3-1 aux Capitals. Entre-temps, Vanecek avait réussi un arrêt spectaculaire contre Cole Caufield.

Poehling a réduit l’écart à 3-2 seulement 14 secondes après le deuxième but de Mantha.

Le Canadien a ensuite survécu à 75 secondes de jeu à cinq contre trois. Montembeault a réalisé plusieurs beaux arrêts pour garder le Canadien dans le coup. Il a aussi joué de chance quand Ovechkin a atteint le poteau.

Ovechkin s’est racheté avec 4:24 à faire au deuxième vingt. Il a donné une avance de 4-2 aux Capitals en battant Montembeault grâce à un bon tir sur réception du côté de la mitaine.

Poehling est revenu à la charge après 2:22 de jeu en troisième période, mais Hathaway a répliqué 1:46 plus tard, portant un dur coup au Canadien.

Orlov a ensuite offert un coussin de trois buts aux Capitals à 4:30. Schultz a tourné le fer dans la plaie en marquant en avantage numérique à 9:50.

Suzuki a touché la cible avec 5:07 à faire, mais le mal était fait. Il s’agissait pour Suzuki d’un 20e but cette saison.

Oshie a ajouté un autre but en avantage numérique avec 3:25 à écouler au cadran.

Échos de vestiaire

Josh Anderson a passé une bonne partie de la rencontre à se chamailler avec l’agitateur Tom Wilson.

«Ça fait partie du sport. Quand un joueur tente des mises en échec dangereuses sur mes coéquipiers, ça fait partie de mon travail de m’impliquer.»

Jake Evans croit que le Canadien a causé son propre malheur.

«Nous nous sommes tirés dans le pied. Nous avons passé la rencontre à écoper des punitions, à nous placer dans des situations difficiles. Ç’a fini par nous rattraper en troisième période.»

Ryan Poehling a parlé de l’importance de tirer profit des derniers matchs de la saison.

«Nous ne pourrons pas répliquer ces situations de match pendant l’été. Il reste six matchs avant de rentrer à la maison pour l’été. Nous devons profiter de ces rencontres, car elles représentent de bons entraînements. Si nous faisons bien les choses maintenant, ce sera plus facile de les faire aussi la saison prochaine.»

Anthony Mantha était heureux de sa soirée de travail.

«C’est certain que ça fait encore plus du bien quand vous avez un match comme celui-là à Montréal. Mes amis et ma famille étaient ici. J’ai hâte d’aller les voir.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires