Chapman frappe un double en neuvième et les Blue Jays se sauvent avec la victoire

The Associated Press
Chapman frappe un double en neuvième et les Blue Jays se sauvent avec la victoire

HOUSTON — Matt Chapman a poussé Vladimir Guerrero fils au marbre grâce à un double après deux retraits en neuvième manche et les Blue Jays de Toronto ont défait les Astros de Houston 4-3, vendredi soir. 

Chapman a brisé l’égalité à la suite d’une claque dans l’allée du champ centre-gauche aux dépens du releveur Héctor Neris (1-1). Guerrero est parti du premier coussin pour croiser la plaque. 

«Je n’essayais pas vraiment d’en faire trop. Je voulais simplement poursuivre la manche et placer Vladdy en position de marquer, à expliquer Chapman. Je voulais que le prochain joueur arrive au marbre. Par chance, j’ai pu trouver l’allée et Vladdy a passé en deuxième vitesse.»

Les Blue Jays ont signé une troisième victoire consécutive alors que les Astros ont encaissé un troisième revers de suite. 

Des simples de Yuli Gurriel et Aledmys Díaz contre Jordan Romano ont permis à la formation de Houston de placer des coureurs aux extrémités après un retrait en fin de neuvième manche. 

Jason Castro a été retiré sur des prises, mettant la table pour J.J. Matijevic, qui effectuait ses débuts dans les Majeures. Romano a toutefois passé Matijevic dans la mitaine pour obtenir un huitième sauvetage cette saison.

«Des joueurs aux premier et troisième coussins, mais il n’a pas paniqué, a affirmé le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo, à propos de Romano. Il lançait la balle à 97 ou 98 milles à l’heure aujourd’hui. Je dois continuer à parler de lui parce que ce n’est pas facile ce qu’il accomplit. Les lanceurs et la défensive nous ont fait gagner le match.»

Tim Mayza (1-0) n’a donné aucun point en huitième manche et il s’est octroyé la victoire. 

Justin Verlander effectuait un premier départ contre les Blue Jays depuis qu’il a réussi un match sans point ni coup sûr à leurs dépens à Toronto, le 1er septembre 2019. Vendredi soir, le grand droitier a blanchi les Blue Jays jusqu’à ce que Raimel Tapia cogne un simple en quatrième manche. 

Verlander a alloué trois points, quatre coups sûrs et un but sur balles en six manches de travail.

«Je n’avais pas l’étoffe que j’aurais aimé avoir, a observé Verlander. Tu ne peux pas avoir ta meilleure étoffe lors de chaque départ.»

Les Astros ont pris les devants 3-0 en troisième manche à la suite de quatre coups sûrs et un but sur balles. Martin Maldonado a frappé un double et Jeremy Peña a suivi avec un but sur balles. Michael Brantley, Alex Bregman et Gurriel ont ensuite cogné un simple.

«En début de match, nous n’avions pas beaucoup de bonnes présences au marbre. Lors du deuxième tour au bâton, les présences ont été meilleures», a analysé le gérant des Astros, Dusty Baker.

Les Torontois ont créé l’égalité 3-3 en cinquième manche grâce à des circuits consécutifs de Santiago Espinal et Bradley Zimmer. Les deux claques en solo sont survenues sur des lancers consécutifs. 

Le partant des Blue Jays, Ross Stripling, a accordé trois points et cinq coups sûrs en quatre manches au monticule.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires