Le CF Montréal aura à l’œil les étoiles du Crew Cucho et Zelarayan

Alexis Bélanger-Champagne, La Presse Canadienne
Le CF Montréal aura à l’œil les étoiles du Crew Cucho et Zelarayan

MONTRÉAL — Trois jours après un verdict nul émotif de 0-0 contre le New York City FC, l’entraîneur-chef du CF Montréal, Wilfried Nancy, n’avait pas changé d’opinion, son équipe a tout bien fait lors de cette rencontre, sauf marquer.

Le CF en était à son premier match à la suite du décès de l’ancien joueur et entraîneur adjoint Jason DiTullio et il a offert une performance presque parfaite. Il a notamment limité le NYCFC à seulement deux tirs, qui ont tous raté la cible. C’était la cinquième fois seulement dans son histoire en MLS que le club montréalais limitait son adversaire à deux tirs ou moins.

«Notre niveau de jeu avec et sans le ballon était très intéressant, a noté Nancy en visioconférence, mardi. Ça montre que l’équipe progresse.»

La mission du CF (11-8-3) est maintenant de répéter ce type de performance. Ce pourrait être plus facile à dire qu’à faire mercredi, quand il rendra visite au Crew de Columbus (7-5-9).

Le Crew n’a pas perdu à ses neuf dernières sorties (4-0-5) et a vu son offensive être énergisée par la récente embauche de Cucho Hernandez en tant que joueur désigné. L’ancien de Watford, en Premier League anglaise, a inscrit quatre buts à ses cinq premières sorties avec le Crew.

Pour sa part, Lucas Zelarayan a été impliqué dans sept des huit derniers buts du Crew en MLS (un but, six aides), dont à chacun des quatre derniers. 

«C’est la même chose contre toutes les équipes. Nous voulons respecter notre style de jeu tout en défendant bien et en gagnant les duels, a souligné Nancy. Nous l’avons bien fait lors des deux derniers matchs. 

«Le Crew représente une très bonne équipe. Ils ont un nouvel attaquant (Cucho) qui lie bien leur jeu et qui est capable de finir ses occasions. C’est sans oublier Zelarayan.»

L’arrière Alistair Johnston a fait écho aux propos de son entraîneur, rappelant que le CF MTL ne pouvait pas se contenter de défendre son territoire, même contre une équipe qui compte de redoutables joueurs offensifs dans sa formation.

«Ce n’est pas de cette manière que nous jouons. Nous voulons étirer l’adversaire, mais nous devons quand même garder un œil sur ces joueurs-là, a indiqué Johnston. 

«Si vous regardez notre ligne arrière quand nous sommes en possession du ballon, vous verrez qu’il devrait quand même y avoir un joueur à distance des attaquants adverses. C’est ce qui a fait notre succès contre le NYCFC. Nous ne les avons jamais lâchés et ils n’ont pas pu attaquer en transition. Nous sommes restés à l’abri des contre-attaques.»

Le CF MTL et le Crew sont au cœur d’une semaine de trois matchs en huit jours. Cependant, les joueurs du Crew pourraient être un peu plus reposés, mercredi. Ils n’ont disputé que 16 minutes face au Charlotte FC, samedi, avant que le match soit remis en raison des mauvaises conditions météorologiques. Le début de la rencontre avait été retardé de plus de trois heures pour la même raison.

«Ils ont quand même voyagé et ils ont dû se préparer pour ce match, même s’ils n’auront pas 90 minutes dans les jambes, a rappelé Johnston. Nous savons à quel point le classement est serré. Ce sera un match de six points.»

Le CF MTL se retrouve au troisième rang de l’Association de l’Est avec 36 points. Le Crew pointe au sixième rang avec 30 points. Les sept premières formations de chaque association participeront aux éliminatoires.

Waterman finalement disponible

On a cru à un certain moment que le défenseur Joel Waterman serait suspendu pour le duel face au Crew en raison d’une accumulation de cartons jaunes. Finalement, la MLS a indiqué que le carton jaune décerné à la 53e minute face au NYCFC, samedi, était contre Djordje Mihailovic, et non Waterman.

«Joel le savait dès la fin du match. Il disait que ce n’était pas lui qui avait commis la faute et qu’il avait consulté le rapport de la MLS pour s’assurer que le carton avait été donné à Djordje», a raconté Johnston. 

Waterman a même vu l’un de ses cartons jaunes accumulés être effacé à son dossier, puisque le match contre le NYCFC était finalement son cinquième match consécutif de bonne conduite.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires