Le Colorado gagne 4-2 et s’approche à une victoire de la grande finale

La Presse Canadienne
Le Colorado gagne 4-2 et s’approche à une victoire de la grande finale

EDMONTON — Tout juste sorti du cachot, J.T. Compher a brisé l’impasse au milieu du troisième vingt et l’Avalanche du Colorado a défait les Oilers d’Edmonton 4-2, samedi, prenant ainsi les devants 3-0 dans la finale de l’Ouest.

Coupable d’avoir fait trébucher Leon Draisaitl, Compher a purgé la peine et 10 secondes plus tard, son tir s’est faufilé entre les jambières de Mike Smith.

Compher a pu décocher en gagnant une brève bataille près de la bande face à Evan Bouchard, qui venait de toucher le poteau.

Valeri Nichushkin a déjoué Smith deux fois, tandis que Mikko Rantanen a complété dans un filet désert.

Devon Toews a obtenu deux mentions d’aide.

Connor McDavid et Ryan McLeod ont été les buteurs des Oilers.

Smith a fait 39 arrêts, 12 de plus que Pavel Francouz.

Francouz a fait son entrée dans la série lors du premier match après que Darcy Kuemper eut été victime d’une blessure au haut du corps. À son premier départ, il a réalisé un blanchissage. Lors du troisième duel, il a fait un arrêt important sur McDavid avant que Compher eût marqué.

«Frankie est rapide. Il s’est déplacé rapidement et a fait un bel arrêt, a analysé l’attaquant de l’Avalanche Nathan MacKinnon. Ça prend de la force pour revenir après que les Oilers eurent égalé la marque — surtout de la façon qu’ils ont créé l’égalité.»

Les Oilers feront face à un balayage lundi, devant leurs partisans.

«Notre but est le même que celui que nous avions d’aujourd’hui: c’est de gagner une partie de hockey», a noté l’entraîneur-chef par intérim des Oilers, Jay Woodcroft.

L’Avalanche a mérité un deuxième titre de la coupe Stanley en 2001, sans toutefois atteindre la ronde finale depuis ce temps.

«C’est évidemment une victoire très importante, mais le boulot n’est pas complété», a déclaré le capitaine de l’Avalanche, Gabriel Landeskog.

McDavid a marqué dans la première minute du match. S’emparant d’une courte passe de Zach Hyman, il a filé en zone dangereuse et a touché la cible d’un tir bas.

McDavid domine avec 30 points en séries, en 15 matchs.

Seulement 28 secondes après le filet du capitaine des Oilers, Evander Kane a donné une violente mise en échec à Nazem Kadri qui lui a valu une inconduite de partie. Kadri a été blessé sur la séquence et n’est pas revenu dans la rencontre.

L’entraîneur-chef de l’Avalanche, Jared Bednar, a confirmé que Kadri ratera le restant de la finale de l’Association Ouest, voire plus.

«Il est blessé, a dit Bednar. La mise en échec? C’est le type de plaquage le plus dangereux au hockey.»

Nichushkin a nivelé avant le premier entracte, quand son tir a dévié sur le bâton de Darnell Nurse, des Oilers.

Le Russe de 27 ans a concrétisé un doublé tôt au deuxième tiers, via un tir du côté éloigné (et entre les jambes de Bouchard). La rondelle a dévié vers lui après qu’un tir de la pointe ait donné contre un patin de McDavid. 

McLeod a égalé le score 2-2 à 7:34 au troisième vingt, à l’aide d’un tir des poignets. 

Derek Ryan avait bien fait en étirant la jambe gauche pour éviter un hors-jeu, au moment de l’entrée en zone de McLeod.

Seulement quatre fois a-t-on vu un club de la LNH effacer un retard de 3-0 et avancer au tableau en séries.

C’est arrivé le plus récemment en 2014 quand les Kings l’ont réussi aux dépens des Sharks, au premier tour.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires