Le Lightning défait les Panthers 2-1 et mènent la série 2-0

La Presse Canadienne
Le Lightning défait les Panthers 2-1 et mènent la série 2-0

SUNRISE, Fla. — En quatre matchs de haute pression disputés en sept jours, le Lightning de Tampa Bay est passé du bord du gouffre à une avance de 2-0.

Ross Colton a touché la cible avec 3,8 secondes à faire en temps réglementaire et le Lightning a vaincu les Panthers de la Floride 2-1, jeudi au FLA Live Arena, lors du deuxième match de leur série de deuxième tour. 

Le Lightning a remporté ses quatre dernières sorties depuis qu’il a tiré de l’arrière 3-2 contre les Maple Leafs de Toronto lors du premier tour éliminatoire. La série contre les gagnants du trophée des Présidents se poursuivra à Tampa pour les deux prochaines parties, dimanche et lundi. 

Colton a indiqué qu’il cherchait simplement à ne pas laisser les Panthers marquer lors de la dernière minute de jeu. Il est cependant devenu le héros de la soirée quand Nikita Kucherov a récupéré une rondelle derrière le filet et a rejoint Colton du revers devant. Ce dernier a tiré sur réception et a surpris le gardien Sergei Bobrovsky.

«Je tentais de rester à l’arrière et de laisser le jeu venir à nous, mais quand tu es sur la glace avec Kucherov, tu dois être prêt à tout. Quand j’ai vu la rondelle derrière le filet, je me suis simplement dirigé devant, a analysé Colton. Il a des yeux tout le tour de la tête. Je ne savais pas qu’il savait que j’étais là. Il m’a offert ce but sur un plateau d’argent.»

Les Panthers, qui ont présenté la meilleure fiche de la LNH cette saison, doit maintenant gagner quatre des cinq prochains matchs de cette série pour passer en finale de l’Association Est.

Pendant ce temps, le Lightning joue comme une équipe déterminée à devenir la première formation à soulever la coupe Stanley trois fois de suite depuis les quatre conquêtes d’affilée des Islanders de New York, au début des années 1980.

«Nous sommes à deux victoires d’être où nous voulons être, mais nous n’y sommes pas encore, a expliqué l’entraîneur-chef du Lightning, Jon Cooper. Je vous l’ai dit lors de la série précédente et je vais le répéter: ce soir, ce n’était qu’un match. Nous sommes ici pour gagner la série.»

L’entraîneur-chef par intérim des Panthers, Andrew Brunette, s’attend à ce que ses joueurs se ressaisissent lorsque la série reprendra à Tampa.

«Évidemment, c’est très difficile à digérer. Nous sommes à bord de montagnes russes, a mentionné Brunette. Le soleil va se lever, tout comme nous, et nous devons continuer à jouer de la même façon.»

Andrei Vasilevskiy a effectué des arrêts difficiles sur des tirs déviés en troisième période, puis il a été récompensé quand Kucherov a mis la table pour Colton. 

Corey Perry a aussi marqué en avantage numérique en première période pour le Lightning. Vasilevskiy a repoussé 35 lancers. 

L’avantage numérique du Lightning avait généré trois buts lors de la victoire de 4-1 des doubles champions en titre de la coupe Stanley dans le premier match de la série, mardi. Il affiche donc une efficacité de 4-en-7 en deux rencontres contre les Panthers. 

Eetu Luostarinen avait créé l’égalité en deuxième période pour les Panthers, qui n’ont marqué que deux buts en deux parties face au Lightning. Bobrovsky a réalisé 25 arrêts. 

L’avantage numérique des Panthers est maintenant 0-en-25 depuis le début des séries éliminatoires.

«Ils tiennent leur bâton serré, a noté Brunette à propos de son avantage numérique. C’est vraiment incroyable. J’ai aimé notre sentiment d’urgence et j’ai trouvé que nous avions eu quelques occasions. J’ai trouvé que ça s’était mieux passé.»

Les Panthers ont obtenu une occasion de déployer leur attaque massive tard en troisième période, mais ils ont été incapables d’en profiter.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires