Ronaldo veut éviter que le Portugal connaisse le même scénario que l’Italie

Tales Azzoni, The Associated Press
Ronaldo veut éviter que le Portugal connaisse le même scénario que l’Italie

Avec une place en jeu pour ce qui pourrait être sa cinquième et dernière Coupe du monde, Cristiano Ronaldo doit éviter un scénario surprise comme celui qui a mis fin aux espoirs de l’Italie de se qualifier pour le tournoi au Qatar.

Le Portugal affronte, mardi, la Macédoine du Nord, l’équipe qui a laissé l’Italie sous le choc la semaine dernière en privant les quadruples champions d’une présence à la Coupe du monde pour une deuxième fois consécutive.

«Nous avons été surpris, a avoué Ronaldo, lundi. La Macédoine du Nord a surpris lors de nombreux matchs. Mais je ne pense pas qu’ils nous surprendront demain. Le Portugal jouera mieux et nous nous qualifierons pour la Coupe du monde.»

Le Portugal tente de se qualifier pour sa sixième Coupe du monde consécutive et Ronaldo espère disputer son 10e tournoi majeur consécutif après avoir participé à quatre Coupes du monde et cinq Championnats d’Europe depuis 2004.

«Nous savons que si nous gagnons, nous irons à la Coupe du monde et si nous perdons, nous sommes éliminés, a-t-il poursuivi. Nous avons la responsabilité d’être positifs et de gagner le match. Je vois que tout le monde est bien préparé et veut être à son mieux demain.»

Ronaldo est le seul joueur à avoir marqué au moins une fois en finale de neuf tournois majeurs consécutifs.

Meilleur buteur du football international chez les hommes, Ronaldo aurait 41 ans au moment de la prochaine Coupe du monde si le Portugal ne se qualifiait pas pour jouer cette année au Qatar.

L’attaquant de Manchester United n’a pas voulu envisager la possibilité d’une Coupe du monde sans lui.

«Il n’y a pas de Coupe du monde sans le Portugal, a réagi Ronaldo. Il n’y a pas d’individualités ici.»

Ronaldo a révélé qu’il commençait à entendre des questions répétées sur son avenir et a clairement indiqué qu’il était le seul à pouvoir prendre une décision à ce sujet.

«Si j’ai envie de jouer, je continuerai à jouer, a-t-il dit. Si je ne le fais pas, je ne le ferai pas.»

Le Portugal s’est qualifié pour le match contre la Macédoine du Nord en défaisant la Turquie 3-1 à Porto, jeudi, lorsque les visiteurs ont gâché un penalty à la 85e minute qui aurait pu effacer une avance de deux buts acquise à la première mi-temps. Les Portugais ont inscrit leur troisième but dans le temps additionnel.

Le Portugal a été contraint de participer aux séries éliminatoires après avoir cédé tardivement et perdu une avance l’année dernière lors du dernier match de groupe contre la Serbie.

La Macédoine du Nord, qui a obtenu son indépendance de l’ex-Yougoslavie en 1991, tente pour la première fois de se qualifier pour la finale de la Coupe du monde. Il a fait sa première présence au Championnat d’Europe l’an dernier.

Le surprenant but d’Aleksandar Trajkovski face à l’Italie, jeudi, est intervenu dès la deuxième minute du temps additionnel à Palerme. La Macédoine du Nord avait également battu l’Allemagne il y a un an dans son groupe de qualification européen, dans lequel elle avait terminé deuxième derrière les Allemands.

L’entraîneur du Portugal, Fernando Santos, disposera d’un effectif plus complet pour le match à l’Estádio do Dragão de Porto. Les défenseurs Pepe et João Cancelo sont de retour après avoir raté le match contre la Turquie. Pepe avait reçu un diagnostic positif à la COVID-19, tandis que Cancelo était suspendu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires