Cyclisme: trois titres nationaux pour Lauriane Genest

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Cyclisme: trois titres nationaux pour Lauriane Genest
Lauriane Genest a remporté la grande finale de l'épreuve du sprint individuel des Championnats canadiens de cyclisme présentés au Vélodrome de Milton, en Ontario. (Photo : FQSC)

SPORTS. La cycliste Lauriane Genest, qui a grandi à Saint-Damien, a été sans contredit l’une des grandes vedettes des Championnats nationaux de cyclisme qui étaient présentés 6 au 8 janvier au Vélodrome de Milton, en Ontario.

Genest a remporté trois titres nationaux, son plus grand exploit étant survenu le samedi 7 janvier alors qu’elle est devenue la nouvelle championne nationale en sprint individuel, disposant de son amie et grande rivale, l’Albertaine Kelsey Mitchell, championne olympique en titre.

En excellente forme physique, celle qui réside maintenant à Lévis a débuté la journée sur une bonne note en signant le temps de référence lors des qualifications. Cette première place lui a permis d’affronter la huitième et dernière athlète qualifiée pour la ronde des médailles, Diane Snobelen de Vancouver, en quarts de finale.

Après avoir remporté ses deux vagues contre Snobelen, Genest affrontait l’Ontarienne Jackie Boyle en demi-finale, signant là aussi la victoire et se qualifiant pour la grande finale contre Kelsey Mitchell, pour le titre national.

Puisant dans toutes ses ressources, elle s’est finalement imposée par 0,001 et 0,004 seconde lors de chacune des deux vagues, remportant ainsi le maillot de championne canadienne. Cette finale a été des plus relevées, les deux athlètes ayant enregistré des vitesses de pointe de plus de 63,6 km/h.

En keirin aussi

Motivée par sa victoire au sprint individuel la veille, Genest a démontré qu’elle appartenait à l’élite mondiale en survolant l’épreuve du keirin avec aisance pour remporter un troisième maillot de championne canadienne en autant de jours. En grande finale, elle a facilement devancé Sarah Orban et Diane Snobelen.

Soulignons que lors de l’ouverture de ces Championnats canadiens, le vendredi 6 janvier, Genest et ses coéquipières, soit Émy Savard, Jackie Boyle et Sarah Orban, avaient remporté le titre national du sprint par équipes. Ce sont ces trois dernières qui avaient pris part à la grande finale, Genest ayant décidé de ne pas participer à cette dernière course.

Plus tôt le même jour, Genest était passée bien près d’ajouter le titre national du contre-la-montre à sa collection, s’inclinant en finale contre Kelsey Mitchell.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires