Les adeptes de la pêche blanche présents malgré le froid

Les adeptes de la pêche blanche présents malgré le froid

Ces pêcheurs de Saint-Georges et Sainte-Aurélie étaient bien fiers de leurs prises du premier samedi d’activités.

Crédit photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne

SAINTE-AURÉLIE. C’est sous le froid que s’est amorcé, au cours du dernier week-end, la 11e édition du Festival de la pêche blanche de Sainte-Aurélie.

Ce festival s’est amorcé samedi alors que, malgré le froid, près de 200 pêcheurs étaient présents sur le lac Abénaquis. En incluant les visiteurs, près de 350 personnes se sont rendues sur le site au cours de la journée.

Président de l’Association de chasse et pêche du Lac Abénaquis, Louis-Jacques Poulin s’est réjoui de la participation à cette première journée qui était toutefois inférieure à l’an dernier en raison du froid. «Les vrais amateurs de pêche étaient présents et ceux-ci ont, pour la plupart, atteint rapidement leur quota», a-t-il précisé.

La journée de dimanche a été plus difficile pour les organisateurs qui ont dû annuler les activités au programme en raison des climatiques. «Une dizaine d’irréductibles sont venus ce matin et ont rapidement atteint leur quota, mais nous n’avons eu d’autre choix que d’annuler», a indiqué M. Poulin qui ajoute que les activités au programme dimanche, soit la tire sur la neige et la dégustation de truite fumée, auront lieu samedi et dimanche prochain, les 26 et 27 janvier.

Rappelons que 8 000 truites de 10 à 14 pouces avaient été mises à l’eau dans les journées précédant la première fin de semaine d’activité du festival et que 6 000 truites supplémentaires s’ajouteront, d’ici la fin de la semaine, en vue du prochain week-end de pêche.

En tout, des prix de participation totalisant 1 500 $ ont été remis lors du dernier week-end et une somme similaire sera attribuée lors des deux dernières journées du festival.

 

Poster un Commentaire

avatar