Le Tour Charles-Bruneau visite Bellechasse

Le Tour Charles-Bruneau visite Bellechasse

L'animateur Pierre Bruneau a reçu un bel accueil à son arrivée à Sainte-Claire

Crédit photo : La Voix du Sud - Éric Gourde

CYCLISME. Plus d’une quarantaine de cyclistes étaient de passage dans Bellechasse mercredi à l’occasion du passage du Tour CIBC Charles-Bruneau.

Le chef d’antenne du réseau TVA, Pierre Bruneau, et des personnalités telles que Paul Doucet et Yvan Martineau se sont d’abord arrêté au centre communautaire de Saint-Raphaël en matinée pour une pause avant de prendre la direction de Saint-Damien où un arrêt était prévu à l’aréna J. E. Métivier.

La pause du dîner avait lieu au Parc Taschereau de Sainte-Claire où les cyclistes ont été reçus par la mairesse Denise Dulac, le député fédéral Steven Blaney et plusieurs enfants qui fréquentent les installations du CPE L’Escale. Pierre Bruneau et son groupe ont pu prendre une pause bien méritée après un parcours de plusieurs kilomètres sous une chaleur accablante.

Le Tour Charles-Bruneau s’est arrêté à Saint-Damien et a été reçu par le maire Sébastien Bourget.

La cause est une chose et l’encadrement que l’on donne aux cyclistes sont au cœur du succès de la randonnée selon l’animateur qui convient que ce type de randonnée est de plus en plus répandu. «Les gens savent que nous parrainons des enfants et c’est une occasion pour nous d’aller les voir en province. C’est un moment privilégié que l’on a avec eux et les familles l’apprécient.»

Visiblement en bonne forme, Pierre Bruneau entend poursuivre longtemps son implication auprès de la Fondation qui porte le nom de son fils Charles, décédé des suites d’une leucémie diagnostiquée en 1979 alors qu’il avait quatre ans et contre laquelle il s’est battu pendant plusieurs années. «La machine est vieille, mais le moteur est bon. Tant que nous avons la santé, nous pouvons continuer. C’est comme la carrière, on arrête quand la passion n’y est plus ou lorsqu’on perd de l’enthousiasme. À voir le groupe qui m’accompagne, la pérennité de l’événement et de la Fondation est assurée.»

Le Tour Charles-Bruneau avait débuté le mardi à Rivière-du-Loup. Les cyclistes ont parcouru en 4 jours, les 600 km du parcours de l’Espoir.

Le chroniqueur Yvan Martineau n’en était pas à sa première visite dans la région.

Participant au Tour, le chroniqueur Yvan Martineau est venu tourner des images de la Cycloroute de Bellechasse il y a deux semaines pour un reportage qui sera bientôt diffusé sur son site web. Il en était à sa quatrième visite du sentier cyclable.

«Avec la passerelle Harlaka à Lévis, ça ouvre beaucoup de possibilités. C’est l’une des plus jeunes pistes cyclables au Québec et il y a une variété de choses à voir: terres agricoles, forêts, cours d’eau et autres. Nous avons aussi tourné avec un drone ce qui donne des images exceptionnelles.»

L’animateur indique que l’émission sera diffusée sur sa plateforme www.yvanmartineau.com possiblement d’ici la fin du mois de juillet.

Poster un Commentaire

avatar