Tremplin régional pour la scène : Élaine Dion gagne son pari

Tremplin régional pour la scène : Élaine Dion gagne son pari

Élaine Dion a pris son envol le samedi 27 janvier dernier à la Maison de la culture de Bellechasse.

Crédit photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne

SPECTACLE. Près de 200 personnes ont assisté, le samedi soir 27 janvier à la Salle académique de la Maison de la culture de Bellechasse, à la prestation de la chanteuse Élaine Dion de Saint-Lazare.

Lauréate de la première édition du concours Un tremplin régional pour la scène, organisé conjointement avec Satir Production et la Maison de la culture, Mme Dion a offert une solide prestation entourée de musiciens et choristes d’expérience, dont ses trois fils, Jean-François, Martin et Mathieu, ainsi que sa bru, Marie-Pier Deschesnes, à qui elle a laissé la scène à quelques reprises pendant la soirée.

«Lorsque je me suis inscrite au concours l’an dernier, mon but était d’offrir un spectacle qui serait une suite logique à celui que j’avais donné au même endroit en 2012. J’étais très contente, car je voulais aussi mettre en évidence les membres de ma famille, qui sont des artistes venant de Saint-Lazare. C’était un méchant «trip» pour nous autres de faire cela», a-t-elle mentionné à la fin de la soirée.

Nouvellement retraitée, Élaine Dion ajoute qu’elle voulait, par ce spectacle intitulé «Envol», marquer la suite de sa carrière personnelle. «Mes enfants m’accompagnent beaucoup dans ma carrière artistique. C’est certain qu’ils sont bien meilleurs que moi, car ils gagnent leur vie avec la musique. Aussi souvent que je le peux, je m’adjoins à eux pour faire mes trames sonores et m’accompagner dans mes spectacles.»

Élaine Dion a partagé la scène avec les membres de sa famille. La voici en plein échange de voix avec ses fils Mathieu et Martin, ainsi que sa bru Marie-Pier Deschesnes.

Rappelons que par le biais du concours qu’elle avait remporté, Élaine Dion devait elle-même produire son spectacle. Elle disposait d’un appui financier lui donnant un rabais sur la location de la salle et l’embauche des techniciens de Satir Production. En contrepartie, un partage des profits de la soirée, s’il y avait lieu, était produit.

Projets parallèles

Outre la préparation de ce spectacle qui a demandé des mois d’efforts et de répétitions, Élaine Dion souligne qu’elle donne beaucoup de prestations privées un peu partout dans Bellechasse. Un projet d’album est sur la table à dessin, ainsi que d’autres projets seront dévoilés ultérieurement.

Elle participe à certains concours comme Caisse qu’on chante ?, qu’elle avait remporté il y a deux ans à Québec, ou encore Propulse ta voix, dans Kamouraska, où elle s’est rendue en demi-finale l’automne dernier.

Soulignons par ailleurs que le concours biennal Un Tremplin régional pour la scène sera de nouveau lancé dans le cadre de la programmation 2019-2020 de la Maison de la culture de Bellechasse.

Élaine Dion entourée des membres de sa famille.

Poster un Commentaire

avatar