Un musée ambulant pour faire découvrir l’art aux enfants

Un musée ambulant pour faire découvrir l’art aux enfants

C’est sous un dôme comme celui-ci que se trouveront les œuvres que les enfants pourront visiter dans chaque établissement scolaire visité par le musée ambulant.

Cinq écoles de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud recevront, au cours des prochaines semaines, la visite du nouveau «Musée ambulant», projet unique au Québec qui vise à faire découvrir les arts visuels et les métiers d’art aux enfants du primaire.

Initié par l’artiste Jeanne Couture de Québec, qui est aussi directrice artistique du Symposium Arts & Rives de Lac-Etchemin, ce musée ambulant est un grand dôme gonflable contenant huit œuvres originales d’artistes québécois œuvrant dans les domaines de la sculpture, de la peinture, des arts textiles et autres. On y retrouvera aussi des œuvres interactives, uniques en leur genre.

Sous le thème du jeu, chaque groupe pourra, dans un premier temps, visiter l’exposition sur une période de 50 minutes, avant de participer à un atelier de création de durée similaire, en lien les œuvres de l’exposition.

Le Musée ambulant s’arrêtera d’abord à l’école primaire des Tilleuls de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud le 10 novembre. Après une visite à Saint-Fabien les 14 et 15 novembre, à laquelle profiteront aussi les élèves de Saint-Just-de-Bretenières, celui-ci se déplacera à Saint-Jean-Port-Joli du 21 au 23 novembre avant de s’arrêter à Saint-Michel les 28 et 29 novembre. La tournée se terminera à Saint-Vallier le 5 décembre.

Jeanne Couture souligne que le Musée ambulant est un projet-pilote soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec. Un organisme à but non lucratif du même nom en assure la gestion et a reçu une contribution de 30 000 $ du CALQ, afin d’offrir le service gratuitement aux écoles concernées.

«L’idée était de proposer aux écoles établies en milieu rural et aux enfants qui les fréquentent un accès gratuit aux activités culturelles, car souvent les budgets consacrés à la culture passent dans la location d’autobus qui mène les enfants vers les musées, événements culturels ou autres. On a décidé de faire l’inverse, soit de partir en tournée et se rendre vers les gens, directement dans les écoles», souligne Mme Couture qui est appuyée d’une autre artiste de Québec, Catherine-Ève Gadoury, dans la réalisation de ce projet-pilote, ainsi que de deux médiatrices en arts, Marie-Fauve Bélanger et Sarah Bélanger-Martel.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar