Un quatrième Show Business des Etchemins en préparation

Un quatrième Show Business des Etchemins en préparation

La petite Magalie Sylvain de Sainte-Justine sera la bénéficiaire du 4e Show Business des Etchemins qui aura lieu les 9 et 10 novembre prochains à l’auditorium de l’école des Appalaches de Sainte-Justine.

Crédit photo : La Voix du Sud - Serge Lamontagne

SAINTE-JUSTINE. La quatrième édition du Show Business des Etchemins se déroulera les 9 et 10 novembre prochain à l’auditorium de l’école des Appalaches de Sainte-Justine.

Ce spectacle-bénéfice réunira une vingtaine d’artistes de la région qui uniront leurs forces et leurs talents afin de venir en aide à la petite Magalie Sylvain de Sainte-Justine qui est atteinte de paralysie cérébrale, d’hydrocéphalie, d’une déficience visuelle sévère ainsi que d’une déficience intellectuelle légère à modérée.

Originaire de la région de Baie-Comeau et installée avec sa famille depuis deux ans, Magalie Sylvain est née prématurément à 32 semaines avec une paralysie cérébrale diagnostiquée, en raison d’une hémorragie de grade 4 qu’elle subit à la 29e semaine de grossesse. À son deuxième jour de vie, elle est frappée d’une crise de convulsions, confirmant ainsi qu’elle est aussi épileptique.

À un mois, elle est opérée au cerveau. On y installe un drain en raison de l’hydrocéphalie causée par l’hémorragie prénatale. Puis vers l’âge de deux ans, les médecins confirment que Magalie a une déficience visuelle majeure.

L’année suivante, les médecins lui sauvent la vie en remplaçant son drain bouché. Par contre, elle subit deux accidents cérébraux vasculaires importants suite à cette opération. Elle perd alors toutes ses aptitudes motrices et langagières fraîchement acquises.

Elle a subi, à la mi-août, une opération visant à contrôler l’activité épileptique constante qu’elle subit et qui nuit à la fois à ses apprentissages et à sa réadaptation.

Magalie et les membres de sa famille entourés des partenaires de l’activité, soit le préfet Richard Couët, le PDG de Rotobec, Robert Bouchard, Isabelle Giasson et Louis Robert de la Caisse des Etchemins, ainsi que Dominique Poulin du Rotoband.

Les fonds amassés permettront d’agrandir la chambre de la jeune fille de 9 ans, de l’adapter à ses besoins et d’ajouter des équipements spécialisés, dont une télévisionneuse, afin qu’elle puisse faire ses devoirs aisément, elle qui fréquente l’école des Appalaches en avant-midi.

Partenariat du milieu

Comme pour les trois premières éditions, le Show Business des Etchemins est organisé conjointement par la Caisse Desjardins des Etchemins et l’entreprise Rotobec de Sainte-Justine, en collaboration avec la MRC des Etchemins. De nombreux partenaires et commanditaires soutiennent également cette noble cause.

Les billets pour les représentations des 9 et 10 novembre, qui seront présentées à compter de 19 h 30, sont en vente au coût de 20 $ à la Coop Sainte-Justine, au Métro Lac-Etchemin ainsi que par le biais du site internet www.lepointdevente.com.

Lors de la dernière édition en 2016, une somme de 15 000 $ avait été amassée pour Daphnée Vachon de Saint-Luc, qui est atteinte de troubles du spectre de l’autisme sévère avec déficience intellectuelle moyenne. En 2015, 11 000 $ avaient été amassés pour Ryan Bussières de Saint-Zacharie et sa famille. Ce dernier souffrait du syndrome de l’X fragile. Enfin, lors de l’édition 1 de l’événement, en 2013, un  peu plus de 7 200 $ avaient été récoltés pour la petite Gabrielle Audet de Sainte-Rose qui est atteinte du syndrome de Prader-Willi.

Les personnes, organismes et entreprises qui ne pourront être présents et souhaitent appuyer la cause pourront le faire en émettant un chèque au nom du Show Business des Etchemins et le faire parvenir soit à la Caisse des Etchemins, soit chez Rotobec.

Quelques-uns des arftistes présents au dévoilement de presse.

Poster un Commentaire

avatar