Une 5e pour «Sur les traces de La Corrivaux»

Une 5e pour «Sur les traces de La Corrivaux»

La légende de La Corrivaux est toujours bien vivante à Saint-Vallier grâce au comité organisateur et ses partenaires.

SAINT-VALLIER. Le spectacle théâtral «Sur les traces de La Corrivaux» revient pour une 5e édition lors d’un week-end rempli d’activités les 25-26 et 27 août prochain à Saint-Vallier.

La pièce, qui vise à commémorer l’exécution de Marie-Joseph Corrivaux, native et citoyenne de Saint-Vallier, en 1763 est toujours présentée à guichets fermés avec près de 2 500 spectateurs depuis ses débuts. Elle impliquera encore une fois une douzaine de comédiens, une chorale et plus de 40 figurants lors de la représentation du samedi 26 août en l’église de Saint-Vallier.

Le comité organisateur a indiqué s’être entendu avec le Musée de la civilisation de Québec pour exposer à nouveau la fameuse cage de métal dans laquelle le corps de Marie-Joseph Corrivaux fut exhibé suivant son exécution le 18 avril 1763. Elle pourra être vue à la bibliothèque le samedi et le dimanche.

Encore des nouveautés

Le comité organisateur innove, chaque année, en ajoutant quelques particularités à sa programmation dans le but de maintenir l’intérêt et de susciter la curiosité autour de la légende. Pour cette 5e présentation de l’activité, la reconstitution d’un camp militaire anglais au cœur de village, en collaboration avec le 78e régiment Fraser Highlander et la présentation en boucle du film «La Cage: l’histoire de La Corriveau» au Domaine Pointe-de-St-Vallier seront initiés par l’organisation.

Coordonnatrice de l’événement, Isabelle Cadrin indique que le comité se fait un devoir de créer du renouveau à chacune des présentations. «La pièce a évolué depuis ses débuts. Nous n’avons pas le choix. Ce qui est encourageant cette année, c’est que beaucoup de gens de l’extérieur ont déjà acheté leur billet. Nous aurons des visiteurs des régions de l’Outaouais, de Joliette, Montréal et autres. C’est ce que nous souhaitons. C’est quelque chose que l’on souhaite voir perdurer encore longtemps.»

Spectacle de cornemuseurs, marché public, messe d’antan, visite des lieux et le brunch de La Corrivaux font aussi partie de l’agenda du week-end.

Poster un Commentaire

avatar