Une cure de rajeunissement salutaire pour l’Envol

Par ludovic_cote

Grâce à l’appui financier de la Commission scolaire des Navigateurs et de la Ville de Lévis, le Club de gymnastique l’Envol de Lévis a procédé à l’automne dernier à la réfection de ses locaux, une cure de rajeunissement salutaire pour cet organisme sans but lucratif qui célèbre ses 40 ans en 2011.

Ces importants travaux, qui ont nécessité des investissements de plus de 130 000 $, ne constituaient certes pas un luxe, aucune rénovation n’ayant été effectuée à ces locaux jouxtés à l’École secondaire Pointe-Lévy depuis la fondation du club en 1971.

Dans un premier temps, le Club l’Envol et la Ville de Lévis ont injecté respectivement 19 000 $ et 12 000 $ pour rafraîchir, réaménager et agrandir les locaux administratifs de l’organisme, entre autres en faisant l’acquisition d’une salle de l’école. Cet investissement a également servi à restructurer les vestiaires des gymnastes évoluant au niveau compétitif, de par l’ajout de comptoirs et d’espaces de rangement. Le club bénéficiera également d’une enveloppe de 8 000 $ par année de la Ville pour l’entretien de ses locaux.

De son côté, la Commission scolaire des Navigateurs a investi plus de 100 000 $ pour la réfection complète des vestiaires des garçons et des filles situés du côté de l’école; ceux-ci, utilisés par les élèves et les gymnastes du volet récréatif, étaient dans un état de délabrement tel que les douches n’étaient plus fonctionnelles depuis plusieurs années. À ce désagrément s’ajoutaient des problèmes fréquents au niveau de la tuyauterie et de la plomberie.

Nouveau logo

Dans le cadre de son 40e anniversaire, le Club l’Envol a adopté un nouveau logo témoignant du dynamisme de cet organisme qui compte 29 entraîneurs (dont cinq certifiés niveau 3, le plus grand nombre dans la grande région de Québec) et qui accueille annuellement quelque 1 100 gymnastes (filles et garçons) au niveau récréatif et une centaine (filles seulement) au niveau compétitif.

Si la majorité de ces athlètes provient du territoire étendu de la Ville de Lévis, une quantité non-négligeable origine de Bellechasse, plus particulièrement des municipalités situées le long du littoral ou à proximité de la ville.

Depuis quelques années, un programme de sport-études est offert au primaire (à partir de la 4e année) à l’École Saint-Joseph, de même qu’au secondaire, à l’École Pointe-Lévy. Les athlètes du primaire peuvent s’entraîner jusqu’à 16 heures par semaine et ceux du secondaire, jusqu’à 23 heures.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des