Conflit Bell-Québécor: pas d’impact chez Sogetel

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Conflit Bell-Québécor: pas d’impact chez Sogetel
Le conflit entre Bell et Québécor a peu ou pas d'effets dans la région. (Photo : Deposit Photos)

TÉLÉVISION. Le conflit opposant actuellement les consortiums Québécor et Bell et qui a eu comme conséquence le retrait des chaînes de TVA Sports aux abonnés de son concurrent n’a aucun effet pour les abonnés de Sogetel dans la région.

La situation a toutefois créé des inquiétudes chez certains, surtout que Sogetel a un lien d’affaires avec Bell, notamment pour ses services de téléphonie cellulaire. Cela a toutefois généré un bon nombre d’appels de clients indique Maxime Martel, directeur de la division Contacts clients chez Sogetel. «Les gens ont vu au même titre que tout le monde les bandes alertes diffusées sur les heures de grande écoute et voulaient savoir s’ils seraient touchés par le brouillage. Toutefois, cela n’affecte pas la programmation de nos abonnées.»

Le conflit, hautement médiatisé depuis quelques jours, a refait surface puisque le président de Québécor, Pierre Karl Péladeau, réclame publiquement depuis longtemps un meilleur financement des chaînes spécialisées et accuse Bell de désavantager TVA Sports au profit de RDS dans ses choix de forfaits. L’avis annonçant la suspension du service aux abonnés de Bell était apparu samedi et dimanche soir. Le signal des trois chaînes de TVA Sports a été retiré mercredi soir aux abonnés de Bell alors que s’amorçaient les séries éliminatoires de la Ligue nationale de hockey.

L’entreprise Sogetel est présente dans cinq régions du Québec, dont Chaudière-Appalaches. Sa clientèle se retrouve surtout dans les régions des Etchemins, de la Beauce et des Appalaches.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des