Normandie: une école nommée en l’honneur d’un soldat décédé

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Normandie: une école nommée en l’honneur d’un soldat décédé
Le député fédéral, Steven Blaney, a tenu à prendre part aux célébrations entourant l'anniversaire du Débarquement. (Photo : gracieuseté)

COMMÉMORATION. Dans la foulée des célébrations entourant le 75e anniversaire du Débarquement de Normandie, la commune de Colomby-Anguerny a décidé de nommer l’une de ses écoles en l’honneur de Louis Valmont Roy, un jeune soldat du Régiment de la Chaudière, mort lors de violents combats dans la nuit du 6 juin 1944.

Louis Valmont Roy s’est engagé dans l’armée dès le 21 septembre 1939 alors qu’il n’avait pas encore 19 ans. Au moment du débarquement, il était affecté à la Compagnie A du Régiment de la Chaudière. Le Régiment a d’ailleurs créé un trophée au nom du défunt qui récompense le militaire qui obtient les meilleurs résultats dans les compétitions militaires et sportives.

Durant la nuit du 6 juin 1944, une douzaine de blindés allemands pénétrèrent les lignes de défense de la compagnie installée à la Mare d’Anguerny. Il fut tué auprès de son canon durant les combats, et son corps retrouvé au matin.

En voyage en France pour les célébrations, le député fédéral Steven Blaney était fier d’assister à une cérémonie entourant l’événement. «Les soldats du Régiment de la Chaudière ont joué un rôle important dans ces évènements et je suis heureux qu’on leur rendre hommage d’aussi belle façon. Le 6 juin 1944, 14 000 Canadiens débarquaient dans le secteur de Juno. À la fin de cette journée, 359 Canadiens ont été tués, dont cinq sur la commune de Colomby-Anguerny, les premiers des 5 500 tombés pendant la bataille de Normandie», a rappelé le député de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des