Armagh, municipalité amie des enfants

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Armagh, municipalité amie des enfants
L'annonce de l'accréditation s'est faite en présence de la mairesse de Sainte-Claire, Denise Dulac, qui représentait la MRC de Bellechasse pour l'occasion, du maire de la municipalité, Sarto Roy et de France Nadeau, formatrice au Carrefour de l'action municipal et famille. (Photo : La Voix du Sud - Éric Gourde)

MUNICIPAL. La municipalité d’Armagh a profité de sa fête dédiée aux nouveaux résidents pour annoncer qu’elle devenait la première municipalité amie des enfants (MAE) dans Bellechasse.

L’événement s’est tenu au Parc des Chutes dimanche dernier en présence de plus d’une centaine de personnes. Les municipalités accréditées MAE se sont engagées à mettre les enfants au cœur de leurs préoccupations. Ce sont des municipalités dans lesquelles la voix, les besoins, les priorités et les droits des enfants font partie intégrante des politiques, des programmes et des décisions publics.

L’activité coïncidait avec l’accueil des nouveaux résidents.

La Municipalité d’Armagh s’est donc qualifiée pour l’accréditation MAE, par le contenu des intentions ainsi que par la qualité générale de son dossier de candidature.  Au cours des prochaines années, la municipalité veut constituer une commission jeunesse comportant des jeunes, des membres du comité famille aîné et un élu municipal. Soulignons aussi, l’effort afin d’assurer un accès facile et sécuritaire aux deux parcs municipaux.

Le maire d’Armagh, Sarto Roy, croit que la nouvelle politique viendra donner une place aux enfants à tous les niveaux. «On veut s’assurer que l’on donne des services de qualité pour assurer leur développement et il y a également une partie sécurité dans notre initiative. Nous avons un projet pour aménager un sentier particulier pour les cyclistes et les piétons qui viendra sécuriser l’accès au parc intergénérationnel qui est au cœur du village.»

M. Roy s’est réjoui de voir le succès de la journée d’accueil des nouveaux résidents, surtout que sa localité figurent parmi celles considérées comme étant les plus dévitalisées de la région. «Nous avons de nouveaux résidents qui arrivent chaque année et souvent, ce sont de jeunes familles. Tout ça a plusieurs avantages, notamment de sécuriser l’avenir de notre école qui compte environ 80 élèves.»

Au Québec, à ce jour, 61 municipalités dont 2 MRC se sont qualifiées pour l’obtention de l’accréditation Municipalité amie des enfants. En Chaudière-Appalaches, la ville de Sainte-Marie, Cap-St-Ignace et la localité de Saint-Fabien-de-Panet sont celles ayant déjà reçu leur accréditation.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des