Blaney veut une couverture cellulaire et internet complète d’ici 5 ans

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Blaney veut une couverture cellulaire et internet complète d’ici 5 ans
Le député sortant et candidat conservateur dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney. (Photo : Archives)

POLITIQUE. Après avoir confirmé la volonté d’un éventuel gouvernement Scheer de financer le projet de 3e lien, le député sortant et candidat conservateur dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, s’engage à  supporter l’élargissement de la couverture cellulaire et des services internet haute vitesse sur l’ensemble de Bellechasse-Etchemins d’ici 5 ans.

Il s’agit d’une première promesse officielle depuis le début de l’actuelle campagne électorale pour M. Blaney. «Il est important pour des régions comme Bellechasse-Etchemins d’avoir les mêmes outils pour rivaliser avec les grands centres urbains», mentionne-t-il.

Si ce sujet a fait l’objet de nombreuses discussions et promesses au cours des dernières années, il souligne que cinq éléments doivent être respectés si on souhaite atteindre cet objectif.

Il faut selon lui adapter les programmes fédéraux aux réalités des régions comme la nôtre, utiliser pleinement le programme mis de l’avant par le CRTC par le biais du Fonds pour la large bande, établir un solide partenariat avec les programmes gouvernementaux québécois qui visent des objectifs semblables, mettre à profit l’expertise et les compétences des entreprises privées qui souhaitent élargir leur couverture et s’appuyer sur le dynamisme du milieu, qu’il s’agisse des élus locaux, des MRC et des initiatives locales.

Pour M. Blaney, il est inconcevable que des communautés soient privées de moyens de communication moderne, ajoutant qu’il s’agit même d’un enjeu de sécurité publique pour certaines, citant l’exemple de la municipalité de Saint-Nérée. «Les compagnies de téléphonie ont mis fin au service de pagettes et il est maintenant difficile pour eux de rejoindre les pompiers volontaires, car le cellulaire ne marche pas à cet endroit», précise-t-il.

Toujours selon M. Blaney, le programme mis en place par les Libéraux, qui visait à investir 500 millions de dollars d’ici 2030 dans l’amélioration du service à large bande dans les collectivités rurales et éloignées, comprend plusieurs lacunes et ne tient pas compte de ce qui se passe dans des régions à la fois rurales et urbaines comme Bellechasse-Etchemins.

«C’est bon pour les régions très éloignées comme celles du Grand-Nord où il y a des communautés complètement isolées, mais ça ne permet pas de bien desservir les gens qui vivent dans nos rangs ou le cœur de certaines de nos municipalités», poursuit-il.

M. Blaney ajoute qu’il a travaillé sur ce dossier au cours des dernières années et qu’il y a, selon lui, une volonté des entreprises en téléphonie de bien desservir la région. «J’ai rencontré ces entreprises, j’ai discuté avec elles et je sais qu’il y a une volonté de desservir nos localités. Il reste juste à voir comment on peut les aider à le faire.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des