Un artiste bellechassois en nomination aux Junos

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Un artiste bellechassois en nomination aux Junos
Le groupe «Jazz Affair», dont fait partie Jean-François Aubin à l’extrême gauche, est aussi composé de Louis Laprise et Christian B. Poulin, à l'arrière, ainsi que de Marie-Pier Deschênes, Luce Bélanger et Camille Legault-Coulombe, à l'avant. (Photo : gracieuseté)

MUSIQUE. Le groupe Jazz Affair, dans lequel fait partie Jean-François Aubin de Saint-Lazare, est en nomination au gala annuel des Prix Junos qui se tiendra du 13 au 15 mars prochain à Saskatoon, en Saskatchewan.

La formation qui compte six membres et a vu le jour en 2009, est en nomination dans la catégorie «Album Jazz vocal de l’année» pour Wishes, enregistrement lancé en février 2019.

Lors d’un entretien avec La Voix du Sud, Jean-François Aubin a qualifié cette nomination de grande nouvelle pour sa formation qui avait présenté, pour la première fois, sa candidature à cette soirée qui vise à saluer les groupes et artistes s’étant le plus distingués sur la scène musicale canadienne au cours de la dernière année.

«Il y a quatre autre groupes ou artistes qui sont en nomination dans la même catégorie que nous. Ce sont tous des gens que nous connaissons et respectons énormément», souligne le musicien et chanteur qui précise que Jazz Affair revisite, à sa façon et «a cappella», les grands succès de la musique jazz et populaire, un peu comme le font des groupes comme Manhattan Transfer et New York Voices, qui les ont grandement influencés, ou encore 4Wartz pour le Québec.

«C’est certain que ça va nous donner une belle notoriété. Il s’agit du plus gros gala de musique au Canada et nous aurons l’occasion de côtoyer tous les artistes de l’heure comme Shawn Mendes, Sum 41, Alanis Morissette et autres. Nous avons la chance d’être nominés avec quelques-uns des artistes les plus influents au Canada et ça va assurément nous ouvrir des portes dans l’avenir», poursuit Jean-François qui ajoute que le groupe offrira une série de six spectacles en Ontario et dans l’Ouest canadien entre le 14 et le 28 février.

La formation Jazz Affair a vu le jour en 2009 alors que les six membres du groupe étudiaient en musique à l’Université Laval. «Il ne s’agit pas de notre gagne-pain principal, car nous avons tous des emplois ou des projets en parallèle», affirme le Bellechassois d’origine.

Le groupe se produit principalement dans des salles de spectacles et des restos-bars, où il attire une clientèle de type classique et jazz, mais aussi dans de nombreux festivals lors de la saison estivale. Jazz Affair était d’ailleurs en nomination pour le spectacle jazz de l’année lors du gala des Prix Opus qui se tenait le 19 janvier à Montréal.

Soutien de son frère

Soulignons également que le frère de Jean-François, Martin Aubin, qui est propriétaire du Studio Flexson de Sainte-Marie, a également joué un rôle important dans la production et l’enregistrement du dernier album du groupe, s’occupant principalement du mixage et «matriçage» (mastering) de celui-ci.

«Martin est impliqué dans toutes les productions audio de Jazz Affair depuis son lancement, ainsi que dans toutes les vidéos promotionnelles et les capsules, dont une qui sortira en mars. Il est notre preneur de son depuis le début et c’est toujours à lui qu’on demande de mixer et «masteriser» nos produits. Il nous connaît de mieux en mieux et on travaille super bien ensemble», insiste Jean-François qui précise qu’une tournée estivale était en préparation pour Jazz Affair qui travaille également sur la production d’un nouveau spectacle pour 2021.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des