Gaz naturel: lancement du prolongement Saint-Henri – Montmagny en mai

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Gaz naturel: lancement du prolongement Saint-Henri – Montmagny en mai
La nouvelle desserte en gaz naturel sera érigée au cours de l'été (Photo : Archives)

DÉVELOPPEMENT. Le prolongement d’une desserte en gaz naturel vers Montmagny sera réalisé au cours des prochains mois et offrira 80 kilomètres de réseau additionnels à celui déjà existant dans Bellechasse.

Responsable des communications chez Énergir, Catherine Houde confirme que toutes les autorisations sont acquises et qu’un entrepreneur a même déjà été choisi pour le projet qui fait l’objet d’une aide gouvernementale de 47 M$. «La signature avec le gouvernement du Québec remonte à septembre dernier. Les appels d’offres ont suivi et c’est finalement l’entreprise Pomerleau qui sera chargée des travaux. L’approbation de la Régie de l’Énergie a suivi il y a quelques semaines à peine, ce qui permettra une construction du réseau dès le printemps.»

Elle ajoute que les territoires desservis comprennent naturellement Saint-Henri et Montmagny, qui sont les extrémités de ce prolongement, mais aussi Saint-Charles, La Durantaye, Saint-Raphaël, Saint-Vallier et Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud. «On vise à commencer en mai pour des travaux qui se termineraient en décembre. Le réseau sera légèrement plus long que celui de Bellechasse et il y a moins de clients possibles, puisque nous sommes surtout en milieu agricole.»

Fait à noter, seule la municipalité de Saint-Charles sera desservie, puisque le tracé passera par le chemin du Trait-Carré à partir de Saint-Henri. «Nous ne passerons pas par le périmètre urbain des autres localités. Nous avons déposé une liste de 22 clients majeurs, qui seront nos principaux utilisateurs, mais le potentiel à terme est de près d’une centaine.»

Le tracé choisi pour le réseau l’amènera tout près de Saint-Raphaël et La Durantaye, mais à l’extérieur du périmètre urbain de ces localités.

Les municipalités où des installations sont nécessaires ont d’ailleurs accordé les permissions requises pour certaines infrastructures, dont Saint-Henri, Saint-Charles et Saint-Raphaël. «Il y a naturellement l’installation du tuyau qui nous permet d’alimenter les clients, mais certaines infrastructures sont nécessaires le long du réseau. On pense notamment à des postes de détente, qui sont hors-sol et nous permettent de diminuer la pression du gaz pour rejoindre les clients. Il y en aura quatre le long du parcours, soit à Saint-Charles, Saint-Raphaël, Saint-François et finalement à Montmagny.»

Mme Houde précise que comme dans plusieurs projets similaires, il y a à la fois un réseau de transport, mais aussi un réseau de distribution. «Ce ne sont pas toutes les municipalités où circule le réseau qui seront desservies, cela dépend toujours de la demande qui nous avait été rapportée au préalable. Différentes infrastructures seront nécessaires dont des lits d’anodes, une mesure anticorrosions qui prolonge la durée de vie des conduites et les protège en même temps, tout comme des postes de vannes qui sont aussi hors-sol et permettent d’isoler le réseau en cas de besoin. Ils seront situés à Saint-Henri, Saint-Charles, La Durantaye et Saint-François.

Autre bonne nouvelle pour l’économie de la région, l’entreprise Versaprofiles de Saint-Lazare sera de nouveau mise à contribution, étant toujours un fournisseur important pour Énergir. «Nous avons une partie du réseau qui sera en acier et une autre en plastique. C’est la partie plastique (polyéthylène) qui nous permettra à nouveau de solliciter Versaprofiles comme fournisseur, car l’entreprise produit les diamètres dont nous avons besoin», ajoute Mme Houde.

Elle fait valoir que quelques séances d’information publiques devront naturellement être tenues, comme dans tous les projets majeurs de l’entreprise. Celles-ci seront annoncées au cours des prochains jours et des prochaines semaines.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des