Le poste frontalier de Saint-Zacharie bientôt rouvert

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Le poste frontalier de Saint-Zacharie bientôt rouvert
Le poste de douane américain est fermé à Saint-Zacharie depuis lundi. (Photo : Archives)

DOUANES. Le poste de la douane canado-américaine, situé à Saint-Zacharie et fermé depuis lundi, sera de nouveau en opération lundi dès 6 h.

Un décret ministériel a été signé pour la réouverture du poste indique le député fédéral de Beauce, Richard Lehoux, qui avait été interpellé par plusieurs entreprises forestières et acéricoles face à cette fermeture subite. M. Lehoux avait alors demandé la collaboration de son collègue Pierre Paul-Hus pour porter avec lui le dossier. En quelques jours, une rencontre positive avec le ministre, l’Honorable Bill Blair, s’est tenue.

La fermeture temporaire du poste était due au changement de règles du Canada, voulant qu’un douanier américain armé ne soit plus autorisé sur le territoire durant une trop longue période. En guise de réponse, la douane américaine avait choisi de cesser les activités du poste frontalier jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée.

La situation inquiétait grandement les producteurs acéricoles et forestiers qui doivent se rendre aux États-Unis quotidiennement pour gagner leur vie. M. Lehoux disait espérer que cette décision soit retardée pour laisser aux entreprises en foresterie et acériculture un minimum de temps pour s’adapter ou terminer leur saison. «De toute façon, certaines de ces routes seront bientôt fermées, d’ici deux à trois semaines, pour la période de dégel, jusqu’à la fin juin. On parle de l’équivalent de 300 voyages de bois qui n’a pas encore été transporté et doit l’être d’ici les trois prochaines semaines. Des entreprises québécoises sont déjà en rupture de stock. Ce n’est pas le bon moment. Même scénario pour l’acériculture, alors que c’est maintenant la saison des sucres.»

L’Agence des services frontaliers du Canada n’a toujours pas répondu officiellement à nos demandes de la semaine dernière.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des