Pompiers volontaires : le gouvernement travaille sur une solution

Pompiers volontaires : le gouvernement travaille sur une solution
Les pompiers volontaires craignent de ne pas être admissibles à la Prestation canadienne d’urgence s’ils répondent aux appels. (Photo : Jean-Hugo Savard)

COVID-19. Interpellé à propos de la situation des pompiers volontaires et des élus municipaux, le président du Conseil du Trésor du Canada, Jean-Yves Duclos, a fait savoir que le gouvernement continue de travailler là-dessus et que les informations seraient fournies au moment opportun.

«Pour les pompiers volontaires, soyons très clairs, éteignez des feux, sauvez des vies, on va prendre soin (de vous) durant la mise en place de la Prestation canadienne d’urgence », a-t-il d’abord affirmé.

Il a rappelé qu’il s’agit d’un programme extraordinaire dans un cadre de mesures extraordinaires et que tous les détails ne sont pas encore disponibles. « Les gens ont hâte de tous les connaître. On fait ce qu’on peut et on fait ce qu’on doit pour fournir toutes les informations au moment opportun. Comme vous le savez, on procède à une vitesse grand V. Le site pour faire une demande est déjà disponible. Les applications vont être disponibles à partir du 6 avril prochain donc on continue de travailler très fort parce qu’on sait à quel point c’est important pour tous les Canadiens et certainement pour tous les Québécois.

Rappelons que selon les règles actuelles du programme fournissant une aide de 2000 $ par mois pour les quatre prochains mois, les pompiers volontaires ne seraient pas admissibles à cette prestation s’ils répondent à des appels. Il en va de même pour les élus municipaux puisqu’étant donné qu’ils touchent un salaire pour leurs tâches, ils ne seraient pas admissibles eux non plus.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des