COVID-19: rappel des interdictions en vigueur sur la chasse et la pêche

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
COVID-19: rappel des interdictions en vigueur sur la chasse et la pêche
Tous les chasseurs de petits et gros gibiers pourraient revenir à la maison avec de belles prises malgré tout cette année.

CHASSE/PÊCHE. Alors que les dates pour l’ouverture des saisons de chasse et de pêche sont maintenues et approchent, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, rappelle les interdictions gouvernementales que les amateurs de chasse et de pêche seront tenus de respecter.

La pêche verra sa saison être lancée ce vendredi 24 avril tout comme la chasse au dindon sauvage. La chasse à l’ours ouvrira le 15 mai prochain et les activités de trappages et piégeages, le même jour. Enfin, les amateurs de chasse auront droit de s’élancer pour le chevreuil aux environs du 3 octobre pour l’arbalète et l’arc, puis vers le 17 octobre au fusil. La chasse à l’orignal aura lieu en septembre, comme à l’habitude également.

L’important à retenir est que ces activités sont toujours possibles pour celles et ceux qui peuvent la pratiquer en observant les règles émises par la Direction de la Santé publique.

Les activités de chasse et pêche ne sont pas considérées comme essentielles. Comme les déplacements en lien avec les loisirs ne sont pas considérés «nécessaires», il faudra éviter de se déplacer d’une région ou d’une ville à l’autre, sauf en cas de nécessité, respecter l’interdiction de se rassembler à l’intérieur ou à l’extérieur et maintenir en tout temps une distance de 2 mètres entre les individus. Aussi, le camping est toujours interdit dans les zones d’exploitation contrôlée (zecs).

Impact de la Covid-19 sur les espèces

Le ministère anticipe que les limitations imposées par le gouvernement au niveau des déplacements intra et inter-régionaux auront des impacts sur la pratique de l’activité de pêche, ce qui entrainement forcement une diminution de la pression sur la ressource à court terme.

La diminution de la circulation automobile en cette période de pandémie aura assurément un effet  sur les collisions routières impliquant un cerf de Virginie.  Cet impact impliquant la faune ne sera connu que plus tard, mais sera possiblement positif sur les cheptels qui ont dû la vie dure au cours des deux dernières années. Le ministère indique à titre d’exemple que dans la MRC de Bellechasse, ce sont 127 collisions routières impliquant un cerf qui ont été rapportées par les automobilistes en 2019, alors que la moyenne les deux années précédentes était de 164.

Pour les autres espèces, il nous est malheureusement impossible de quantifier et de prédire quels seront les impacts de la COVID-19 sur les cheptels. Ce n’est qu’au terme des saisons de chasse du dindon sauvage et de l’ours noir qu’il sera possible de statuer sur les ventes de permis. «La vente des permis nous permet de dresser une matrice origine-destination des chasseurs, d’estimer l’effort déployé par la clientèle et le succès obtenu afin de les comparer à ceux des années précédentes», indique Catherine Ippersiel de la Direction des communications du ministère.

«Sur le plan biologique, la situation de l’ours noir demeure sous-optimale alors que le dindon sauvage est encore en phase de colonisation du territoire de la zone de chasse 3. La situation de ces deux espèces autorise le Ministère à y offrir des activités de prélèvement, mais le potentiel d’exploitation demeure somme toute assez limité», ajoute-t-elle en précisant que la Direction de la gestion de la faune de la Capitale-Nationale – Chaudière-Appalaches n’anticipe donc pas de problématique de surabondance si une éventuelle diminution du prélèvement d’ours et de dindons devait se produire.

Bien sûr, la réglementation portant sur les activités de chasse et pêche continue de s’appliquer. Ainsi, les services de la Protection de la faune du Québec sont maintenus, en collaboration avec les organismes gestionnaires de territoires fauniques et les assistants à la protection de la faune.

Pour ce qui est de l’enregistrement obligatoire de la grande faune et du dindon sauvage, le ministère diffusera sur son site Web, avant le début de la chasse, les mesures qui seront prises.

Partager cet article

12
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
6 Comment threads
6 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
10 Comment authors
Jean-pierre AustinDanny LachaineEugene labelleMichelMathieu Recent comment authors
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
gaston
Invité
gaston

comment tu veux pecher a 3 dans une chaloupe et tenir 2 metres entre les 3 , dans le camion de transport aussi , un voyage de peche de 6.30 h allez et 6.30 au retour .

Olivier Pouliot-Audet
Invité
Olivier Pouliot-Audet

C’est pour ça qu’il faudra aller pêcher et chasser seulement dans notre municipalité ou région immédiate et qu’il faudra être seul dans une chaloupe si on utilise une chaloupe pour pêcher.

Francois
Invité
Francois

Dans une 12′ ont peut être 2 pis ont si rend avec chacun nos vehicules ou ben tu y vas pas

Michel
Invité
Michel

Pas fort ta tit CERVELLE, tu y va 2 c est tout. Toi pis ta femme

Mathieu
Invité
Mathieu

T’es juste pas supposé y aller chum pas de déplacement d’une ville à l’autre ou d’une région à l’autre et puis faut tu respecte le 2 mettre en prenant chacun votre auto si tu pouvais y aller et de prendre une chaloupe différente l’un de l’autre

Jean-pierre Austin
Invité
Jean-pierre Austin

Pêcher en famille ca devrais etre accepter pas pire que aller a l’épicerie ….dites moi que tout le monde respecte le 2m dans un épicerie …le pire en plus c’est les personnes âgés …dans l’auto les gens de meme adresse ca marche pourquoi pas a pêche

Mich
Invité
Mich

Je suis de Laval donc faut que je chasse à Laval pas fort si je vais dans une autre région et que je respecte le 2 mètres

Jean-pierre Austin
Invité
Jean-pierre Austin

Le probleme qui dise …c’est que tu vas arreter a l’épicerie et mettre du gaz et que c’est la que tu pourrais etre contaminer ou donner le covid-19

Michel
Invité
Michel

Question je demeure à St Paul d’abbotsford et mon
Camp de chasse et de pêche est à Disraeli je considère que je peux y aller comme je fais depuis des années

Eugene labelle
Invité
Eugene labelle

Pour l’original,on retrouve souvent 4 chasseurs et plus dans un camps de chassé.quel sera la consigne a ce moment et qu’arrive t’il avec les pourboires.
Merci

Danny Lachaine
Invité
Danny Lachaine

Que va t il arrive de la chasse a orignal pour moic pas dans ma cours que ca se passe je dois me deplace a 4 hrs de la maison j ai un chalet la bas rt je PAYE des taxes et un bail si le gouvernement nous empeche dy aller va t il nkus rembourser??

Jean-pierre Austin
Invité
Jean-pierre Austin

Bravo enfin on a pu voir une bonne action ..sur l’argent de nos permis ou elle va …..enfin enregistrer en ligne ..ca tres bien ete .. sauf une chose …pas tout le monde qui a des emails ..ca devrais pas etre obligatoire le marquer