Toujours pas d’antenne d’Investissement-Québec dans Les Etchemins

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Toujours pas d’antenne d’Investissement-Québec dans Les Etchemins
Sonya Cliche dirigera Investissement-Québec en Chaudière-Appalaches. (Photo : gracieuseté)

ÉCONOMIE. Investissement Québec a annoncé la semaine dernière avoir complété le regroupement de ses bureaux régionaux avec ceux du ministère de l’Économie et de l’Innovation de Chaudière-Appalaches, de même que l’intégration des équipes du Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) et d’Export Québec au sein de la société d’État.

Cette mise en commun concrétise la création du nouvel Investissement Québec (IQ) qui aura dorénavant des équipes dans la région à Saint-Georges, Sainte-Marie et Montmagny, en plus d’un bureau à Québec qui pourra également intervenir sur le territoire. Cette nouvelle entité constitue désormais la principale porte d’entrée des entreprises dans la région.

Cette réunion des bureaux régionaux résulte du mandat élargi que le gouvernement du Québec a confié à Investissement Québec. L’ajout des équipes régionales du MEI à celles d’IQ permettra de bonifier l’offre de services pour les entrepreneurs et dirigeants d’entreprises qui cherchent des services d’accompagnement et des solutions de financement adapté ou des investissements, pour soutenir le développement de leur entreprise, qu’elle soit petite ou grande, une coopérative ou une entreprise d’économie sociale, laisse-t-on entendre.

Et les Etchemins ?

Cette transformation ne comporte toutefois pas d’antenne dans Les Etchemins qui avait pourtant été soutenue par la Coalition Avenir Québec lors de la dernière campagne électorale. Rencontrée récemment, la députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, semblait croire que le dossier était toujours actif. «On y travaille toujours et on pourra en reparler», s’était-elle limitée à dire.

Richard Couët.

Le préfet de la MRC, Richard Couët, était bien au fait de cette promesse de la CAQ et voyait d’un bon œil cette possibilité, surtout que la MRC vient de lancer la 3e phase de son plan de relance. Il croit néanmoins que les municipalités du territoire auront accès à l’aide nécessaire le moment venu. «Nous n’avons peut-être pas suffisamment de projets pour avoir notre propre antenne, contrairement à la Beauce, Lévis ou même Bellechasse. Espérons simplement avoir le soutien nécessaire le moment venu.»

Directrice régionale principale de la nouvelle entité en Chaudière-Appalaches, Sonya Cliche estime qu’Investissement Québec sera davantage présent en Chaudière-Appalaches. «Je ne peux pas m’exprimer au nom des décideurs politiques concernant les discussions ou les promesses faites auparavant. Toutefois, mon équipe et moi continuerons d’être les premiers à se déplacer sur le terrain pour nos entrepreneurs et leurs projets dans les Etchemins.»

Elle juge que ce guichet unique bonifie l’offre pour la région alors que quatre bureaux pour répondre aux demandes des entreprises régionales existent maintenant. «Nos spécialistes seront présents pour les accompagner selon leurs besoins et les réalités spécifiques de la région que ce soit en termes de financement, d’innovation technologique ou de commerce extérieur.»

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des