Bientôt un nouveau centre des loisirs à Saint-Zacharie

Photo de Eric Gourde
Par Eric Gourde
Bientôt un nouveau centre des loisirs à Saint-Zacharie
Le centre sera réduit en superficie de 25 %, contrairement au plan préliminaire (photo) dévoilé en 2019. (Photo : gracieuseté)

LOISIRS. La construction du nouveau centre municipal des loisirs, à Saint-Zacharie, s’est amorcée le lundi 17 août.

Le 9 juillet dernier, lors d’une séance extraordinaire, le conseil municipal a entériné l’octroi du contrat à l’entreprise Les Constructions Binet Inc. La construction sera réalisée au coût de 1 880 991 $, ce montant étant le plus bas parmi les quatre soumissions reçues.

«Le projet avait été mal évalué lors des estimations préliminaires. On a dû procéder à quelques modifications depuis la consultation publique (avril 2019). Le bâtiment aura une superficie de 6000 pieds carrés (au lieu de 8000). Quelques salles ont changé d’endroit pour une meilleure fonctionnalité», explique le maire de Saint-Zacharie, Joey Cloutier.

Pour payer le centre, la Municipalité de Saint-Zacharie profite d’une subvention provinciale (500 000 $), d’un remboursement fédéral de la taxe sur l’essence (450 000 $) et de l’aide financière de Desjardins (75 000 $).

«Le reste du montant provient de nos surplus non affectés. On n’aura aucun emprunt à faire et aucune dette à payer plus tard», confirme Joey Cloutier.

Multifonctionnel

Annexé au stade couvert construit en 2017, le centre municipal des loisirs possédera deux étages. Quatre vestiaires, avec douches, seront accessibles au rez-de-chaussée.

«C’était l’une de nos demandes principales. Elle venait des hockeyeurs et patineurs, qui voulaient un endroit spécifique afin de se laver et se changer. Pour le reste, l’édifice sera multifonctionnel, comme celui de l’OTJ», indique M. Cloutier.

Le centre aura des salles de bain, une cuisine avec casse-croûte, ainsi qu’une salle pouvait accueillir une centaine de convives. Comme l’édifice sera raccordé au stade, les visiteurs verront l’action sur la glace par l’intermédiaire de grandes vitrines.

«Nous avions le choix de rénover l’OTJ ou de construire un nouveau bâtiment. On a trouvé de l’amiante dans les joints de plâtre des murs de l’OTJ. Ce bâtiment a été construit en 1961 et ne répondait plus aux normes d’aujourd’hui», mentionne Joey Cloutier.

Le centre municipal des loisirs devrait accueillir ses premiers visiteurs en décembre prochain. «On voulait recevoir l’appui de la communauté pour ce projet. C’est qu’on ça qu’on faisait des suivis réguliers auprès des citoyens. Il n’y aura aucun impact sur le compte de taxes», conclut M. Cloutier.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier des