Interdiction des activités de loisirs et sports: les arénas de la région touchées

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Interdiction des activités de loisirs et sports: les arénas de la région touchées
Les activités de glace, dans les arénas de Bellechasse-Etchemins, seront très limitées d’ici la fin du mois d’octobre. (Photo : gracieuseté)

SPORTS. La décision du gouvernement Legault et de la santé publique d’interdire les activités de loisirs et de sports de groupe organisés, pour les trois prochaines semaines, a des effets dans toutes les arénas de la région, qu’elles soient situés en zone rouge ou orange.

Du côté de la MRC de Bellechasse, qui est en zone rouge, le directeur de l’aréna de Saint-Anselme, Claude Lavoie, souligne que toutes les activités s’y déroulant étaient en mode pause d’ici le 28 octobre, que ce soit le hockey mineur, les ligues pour adultes et même le patinage artistique.

« Pour le moment, seules les personnes vivant dans une bulle familiale pourraient, s’ils le veulent, louer une heure de glace. Le nombre de personnes admises serait toutefois très limité », avoue-t-il.

Même son de cloche à l’aréna de Saint-Henri où Catherine Dumont, responsable des locations de glace à cet endroit, souligne que pour le moment, seul le programme sports-études de Lévis, qui loue des heures de glace à cet endroit, pourrait bénéficier d’heures de glace en autant que le concept de groupe-classe soit respecté.

À l’aréna de Saint-Damien, le directeur Pascal Gonthier a mentionné qu’il se donnait jusqu’en fin de journée, mardi, pour évaluer la situation en ajoutant que la gestion des activités sur une base individuelle pourrait représenter un énorme défi. Rappelons qu’avant même l’entrée en vigueur de l’alerte rouge dans Bellechasse, l’accès à l’aréna était uniquement réservé aux utilisateurs et que le public n’y était pas admis.

Du côté de l’aréna de Sainte-Claire, toutes les activités organisées comme le hockey mineur, la ringuette, le patinage artistique et le hockey adulte sont mises sur la glace pour le moment. Le directeur des loisirs, Rémi Roy, a souligné que les sports de glace en bulle familiale seront permis et que des tarifs spéciaux de type « COVID » pourraient être proposés aux personnes qui souhaiteraient louer des heures de glace d’ici la fin du mois d’octobre.

Pour ce qui du patinage libre, M. Roy ajoute que des décisions seront prises, dans  le courant de la journée, par les directeurs des arénas concernés.

Dans Les Etchemins

Dans la MRC des Etchemins, qui est toujours située zone orange pour le moment, la situation n’est pas plus évidente à gérer, tant du côté de l’aréna de Lac-Etchemin que du Centre récréatif Desjardins de Saint-Prosper. « À la base, ça ne change rien pour le moment, car nous sommes en zone orange. Cela aura toutefois une incidence au niveau de mes locataires », explique le directeur de l’aréna de Lac-Etchemin, José Poulin.

Comme il est interdit, pour le moment, aux athlètes vivant en zone rouge de venir s’entraîner ou joueur des parties en zone orange et qu’il n’est pas recommandé pour ceux vivant en zone orange d’aller pratiquer leur sport favori en zone rouge, M. Poulin souligne que cela aura une incidence pour les activités de patinage artistique où l’on retrouve des patineurs ou des entraîneurs venant de Saint-Odilon, Saint-Léon et Saint-Nazaire, trois localités situées en zone rouge. « Il faut que je me prépare et eux aussi, car ils savent qu’à partir du jeudi 8 octobre, ils ne pourront plus venir », indique M. Poulin qui ajoute que la situation est la même pour le hockey mineur qui accueille beaucoup de jeunes venant des zones rouges.

Aréna de Saint-Prosper

Du côté du Centre récréatif de Saint-Prosper, le conseil municipal a décidé d’annuler, à compter du 12 octobre et jusqu’à nouvel ordre, toutes les activités de glace du hockey adulte s’y déroulant. Toutes les locations de salles appartenant à la municipalité sont interdites d’ici le 17 janvier et les activités du service des loisirs qui devaient se dérouler à la Polyvalente des Abénaquis ont été annulées jusqu’à cette date également.

Les seules activités de glace qui sont permises, pour le moment, sont le hockey mineur, le patinage artistique, le sport-études, le hockey plaisir, le patinage 50 ans et plus ainsi que l’initiation au patin, en autant que les directives de la santé publique en zone orange et en zone rouge soient respectées par les associations concernées, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Le directeur général de la municipalité, Dany Desjardins, a tenu à préciser que cette décision du conseil municipal s’explique du fait que la moitié des locateurs de l’aréna proviennent de la Beauce, qui est en zone rouge, et que plusieurs autres locateurs venant entre autres de Saint-Georges s’étaient enquis de la possibilité de louer des heures de glace à Saint-Prosper, qui est en zone orange, même si les plus récentes règles gouvernementales et de santé publique l’interdisent.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires