PUBLIREPORTAGE: Place aux jeunes en région

Par superadmin
PUBLIREPORTAGE: Place aux jeunes en région

L’année 2020 aura été, pour plusieurs, une année de remise en question, de réflexion sur le plan personnel et professionnel, et nombreux sont ceux qui, motivés par la recherche d’espace, de tranquillité et de liberté, en ont profité pour prendre le chemin des régions. C’est là que Place aux jeunes en région devient particulièrement pertinent.

 

L’organisme dont la mission est de favoriser l’attraction, l’intégration et la rétention des jeunes qualifiés de 18 à 35 ans en région, souligne cette année son 30e anniversaire et initie la 10e Semaine des régions* qui a lieu cette année du 1er au 5 février. Dans Bellechasse, le projet a débuté en juin dernier et est chapeauté par le Carrefour Employabilité-Travail de rue. Si freiner l’exode rural est un aspect parmi tant d’autres, Place aux jeunes est aussi une initiative qui cherchera à attirer des nouveaux résidents, explique Valérie Hains, responsable de l’organisme dans Bellechasse. « On désire que les jeunes originaires de la région y reviennent, mais on souhaite également que les résidents des grands centres et des autres régions choisissent Bellechasse pour s’y établir. Il y a une tendance, un mouvement vers les régions. La pandémie a accéléré le tout. Plusieurs ont fait le saut, tout en gardant leur travail. Ils peuvent travailler de partout. »

DES JEUNES D’ICI ET D’AILLEURS

Pour contrer l’exode rural, Place aux jeunes organisera surtout des activités avec des classes de 4e et 5e secondaire pour leur faire découvrir leur milieu, qu’ils le connaissent et développent un sentiment d’appartenance. «On veut les voir revenir dans la région, après leurs études, pour y faire leur projet de vie », explique Mme Hains. Quant aux jeunes originaires d’ailleurs, Place aux jeunes les accompagne dans leurs démarches de quitter les grands centres au profit de la vie en région. L’organisme cherchera à les attirer, mais aussi les aider à bien s’intégrer à leur nouveau milieu en organisant des activités et événements tout au long de l’année, ajoute-t-elle. « Le télétravail est sûrement là pour rester et les avantages d’une région comme Bellechasse sont indéniables. La promotion du territoire de Bellechasse est l’un de nos outils, surtout grâce à la proximité avec Lévis et Québec. Les autres avantages de la vie en région qui attirent les jeunes sont l’accès plus facile à la propriété, les grands espaces, la proximité de la nature, la communauté accueillante, la possibilité de développer de nouveaux projets, etc. »

TÉMOIGNAGES de Bellechassois d’adoption : 

« Depuis quelques temps, nous avions un projet d’agriculture en tête et la pandémie a accéléré notre désir de le concrétiser. En mars, un ami nous a partagé une annonce d’une ferme à vendre à Saintt-Raphaël. Nous sommes venus la visiter et nous avons eu un énorme coup de coeur pour l’endroit ! Nous l’avons achetée et sommes déménagés en juin. Tout en soutenant Alex dans le développement de notre projet, j’ai pu conserver mon emploi dans une agence de Montréal grâce au télétravail.  Depuis, nous apprécions le retour aux sources, le rythme de vie plus lent, la beauté des paysages, l’esprit de communauté et l’entraidetrès présents dans Bellechasse.» 

-Alex et Justine, nouveaux résidants de Saint-Raphaël depuis juin 2020

«La proximité de Lévis et de Québec, le marché immobilier plus accessible, l’accès au Parc du Massif pour pratiquer nos activités de plein air préférées et bien sûr, l’accueil chaleureux des gens de la place nous ont conquis. Ce côté très humain qui est aussi présent dans le cadre de mon travail m’offre un beau milieu pour évoluer professionnellement. Pour nous, Bellechasse, c’est le meilleur des deux mondes ! »

-Pierre-Olivier et Frédérique,  nouveaux résidants de Saint- Charles depuis juin 2020.Saint-Raphaël depuis juin 2020

 

UN ÉVENTAIL DE SERVICES

Comme organisation, Place aux jeunes en région se distingue par sa panoplie de services, offrant notamment un accompagnement personnalisé et un rôle de soutien à celles et ceux qui sollicitent son aide. « On peut faire plein de choses à distance, avant même qu’ils se déplacent. Nous pouvons offrir de l’aide pour trouver un logement, une maison, une école, une garderie, et les diriger vers les personnes ressources dans le milieu pour créer des contacts. » Valérie Hains indique que les séjours exploratoires offrent de nombreux avantages aux candidates et candidats potentiels. « On peut défrayer certains coûts, tels que le déplacement, les repas, l’hébergement au besoin, l’organisation de quelques activités, c’est comme une petite séduction si on veut. On peut même organiser des rencontres avec des employeurs, des agents immobiliers ou des visites de résidences, selon le sérieux de la personne. »

OFFRE AUX ENTREPRISES

Les entreprises de la région, à la recherche de main- d’oeuvre, auraient avantage à profiter du service, selon elle. « Place aux jeunes a une banque d’environ 10 000 candidats qui souhaitent s’établir en région, avec des profils professionnels. Elles peuvent facilement utiliser notre site web pour diffuser leurs emplois disponibles et si des candidats ont un profil intéressant pour elles, nous pouvons facilement agir en soutien pour faciliter leur arrivée sur le territoire. »

*La Semaine des régions est présentée par le Secrétariat à la jeunesse, Desjardins et la Fédération québécoise des municipalités

Place aux jeunes en région, en chiffres

6 000 : Nous accompagnons plus de 6 000 jeunes par année dans leur souhait de s’établir en région.
1 000 : Nos actions permettent de ramener et de maintenir près de
1 000 jeunes de 18 à 35 ans en région par année, ce qui permet de contrer à 60 % l’exode des jeunes.
80 : Nous sommes plus de 80 agents à travers le Québec,
94 % des jeunes installés en région par les Place aux jeunes y demeurent !

Pour plus d’informations : Site web : www.placeauxjeunes.qc.ca
Coordonnées : vhains@cestmoncarrefour.com 418 887‑7117 poste 114

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires