Le chalet du Club nautique de Lac-Etchemin démoli

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Le chalet du Club nautique de Lac-Etchemin démoli
Alain Laflamme, Dany Bouchard et Alain Thériault, administrateurs à l'Association du Club nautique de Lac-Etchemin, ont procédé à la supervision de la démolition du chalet du Club nautique qui s'est déroulée au cours des derniers jours. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

ACTUALITÉS. Érigé dans le milieu des années 50, le chalet du Club nautique de Lac-Etchemin n’est plus. Un nouveau pavillon donnant une vue sur le lac Etchemin ainsi qu’une nouvelle station de lavage de bateaux seront érigés sur le site.

Président du conseil d’administration de l’Association du Club nautique, Dany Bouchard souligne que les administrateurs de l’organisme avaient comme projet, depuis deux ans, de démolir ce bâtiment qui, mentionne-t-il, avait perdu de sa valeur au cours des dernières années et n’était plus utilisé par la population.

« Cela aurait été de l’argent gaspillé par les fenêtres que d’investir dans la mise aux normes de ce bâtiment que personne ne voulait louer. Il y a des propriétaires d’hôtels qui sont là pour gagner leur vie, on a des salles à l’Éco-Parc, au centre culturel et à l’aréna entre autres », précisent M. Bouchard et Alain Laflamme, lui aussi administrateur à l’Association du Club nautique.

Le bâtiment a été détruit au cours des derniers jours et les deux hommes soulignent que le plan initial qui était, dans un premier temps, de niveler et sécuriser le terrain pour y aménager le pavillon, puis d’ajouter la station de lavage d’ici quelques années, avait changé au cours du printemps.

« Avec tout ce qui arrive, les lacs qui sont pollués et la volonté de préserver la qualité de l’eau du lac Etchemin, on a révisé nos priorités. La construction de la station de lavage se fera cette année et on va niveler puis graveler le terrain, où se trouvait le chalet, pour y aménager notre kiosque dans le futur », précise M. Bouchard qui ajoute que ce projet est piloté par l’Association du Club nautique, en collaboration avec la Municipalité de Lac-Etchemin qui avait accordé le permis de démolition lors de sa séance régulière du 6 juillet dernier.

« Nous allons administrer la station de lavage et les propriétaires du Camping continueront à gérer les accès au lac, comme c’est le cas actuellement. L’entente que nous avons avec eux se terminera en 2025 », rappelle-t-il.

Le chalet du Club nautique avant sa démolition.

Appuis financiers recherchés

Dany Bouchard et Alain Laflamme soulignent que les revenus émanant de la station de lavage serviront de source de financement pour l’Association du Club nautique qui devra emprunter pour réaliser ce projet. L’organisme invite d’ailleurs toute personne, entreprise ou organisme intéressé à le soutenir à se manifester.

« On a fait des demandes auprès de plusieurs instances régionales qui ont toutes été refusées malheureusement. Nous avons récemment rencontré la direction de la Caisse des Etchemins et nous sommes en attente d’une réponse de leur part. On espère aussi une réponse positive à une demande déposée il y a plusieurs mois auprès du gouvernement », mentionnent les deux administrateurs qui précisent l’ensemble du plan d’aménagement du site pourrait nécessiter des investissements entre 150 000 $ et 200 000 $ en deux ou trois phases. La première phase, soit la démolition du chalet, le nivelage du terrain et la station de lavage, coûtera 65 000 $.

Lavage complet des bateaux

Dany Bouchard mentionne que pour l’aménagement de la station de lavage, l’Association du club nautique fera appel à la technologie de la firme OZÉRO Solutions. Le procédé qui sera mis de l’avant à cet endroit comprendra un lavage complet du bateau, incluant l’extérieur et l’intérieur de celui-ci, le vivier, le pied-moteur ainsi que les turbines.

« La grosse partie de la contamination vient souvent de l’intérieur du bateau, pas seulement de l’extérieur », précise-t-il en précisant que la construction de la station de lavage débutera au cours des prochains jours et que celle-ci devrait être en opération d’ici la deuxième semaine d’août au plus tard.

M. Bouchard souligne que le propriétaire du lave-auto où s’effectue actuellement le lavage des bateaux est au fait de leur projet et que celui-ci continuera à offrir le service tant qu’ils ne seront pas prêts à prendre la relève.

La démolition du chalet du Club nautique a été assez rapide.

« Nous ne sommes pas en compétition avec eux. Ils le font pour nous accommoder, car ce qu’ils visent surtout, dans l’avenir, c’est de s’occuper de l’esthétique des bateaux et des autos. Ça ne les dérangera pas de ne pas poursuivre cette activité quand nous serons prêts à prendre la relève », indique-t-il en ajoutant que la station de lavage sera supervisée par une personne physique.

« On ne veut pas que ce soit un libre-service. Une formation complète sera offerte par OZÉRO et l’accès se fera sur rendez-vous. On va peaufiner tout cela cet automne en vue d’être pleinement opérationnels au printemps », poursuit-il en indiquant qu’une période de rodage sera nécessaire.

Prochaines étapes

Maintenant que le bâtiment est démoli, le site sera sécurisé pour éviter que des gens ou des véhicules tombent dans le ravin au bout de celui-ci. L’escalier qui mène vers la marina demeurera, mais les rampes devront être remplacées. L’aménagement d’un sentier est également envisagé dans le futur.

« On veut rendre ce site touristique et augmenter l’offre d’accès au lac, en autant que ce soit bien contrôlé. C’est le dernier accès public au lac pour les bateaux, il faut que ça demeure et on fera cela en collaboration avec les gens du camping. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jean-Michel Vachon
Jean-Michel Vachon
3 jours

Jean-Michel Vachon,
Propriétaire et l’unique du commerce Impekable Esthetik. (Station, Établissement D’esthétique d’embarquation nautique et multiples autres types de services.

Aujourdui 20 Juillet 2021 ont me fait part de cette nouvelle ‘’Contrainte’’ à mon commerce et de plus à bien lire je serais en accord et bienveillant à tout ça!

Jeune entrepreneur natif de la région qui gère et opère Impekable Esthetik depuis février 2019 employant une équipe de 2 à 3 personnes en charge de la décontamination des embarquations qui durant les périodes propices sauront dire qu’il n ‘ est pas de tout repos malgré leur présence sur place plus de 60 heures /Semaine (Telephone, Prise Rendez-vous ,Questionement ,Clients multiples à un seul moment, Transaction)

Une porte de plus se ferme devant moi en domaine du ‘’ Soutien, Aide, Partage’’ si souvent prononcé en assemblée ou Communiqué, mais pour ma part cette accord de service était la seule collaboration dont j’ai eu droit.

Amicalement
Jean-Michel Vachon
Impekable Esthetik, Président