Charly Pinel, jeune passionné de golf

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Charly Pinel, jeune passionné de golf
Charly prendra part au Championnat canadien junior de golf qui sera présenté du 9 au 12 août à Sainte-Julie. (Photo : La Voix du Sud – Serge Lamontagne)

SPORTS. Âgé de 13 ans seulement (il aura 14 ans le 30 août), Charly Pinel de Beaumont prendra part, du 9 au 12 août prochain, au Championnat canadien junior masculin de golf qui se déroulera au Club de golf Vallée du Richelieu à Sainte-Julie, dans la région de Montréal.

Le jeune Bellechassois s’est qualifié pour ce tournoi d’importance en prenant la 23e place au classement cumulatif, lors du Championnat provincial junior qui se tenait du 11 au 15 juillet au Club de golf Belvédère de Val-d’Or, en Abitibi.

Lors de cette compétition de haut calibre, celui qui portait les couleurs de l’Académie junior de golf du Club Royal Québec a présenté des rondes de 74-79-75-80, ce qui lui donnait cette 23e place au niveau junior, qui comprend les 18 ans et moins, mais aussi la 9e place au niveau juvénile (16 ans et moins).

Soulignons qu’il prenait également part, au cours du dernier week-end, au championnat provincial Bantam présenté à Drummondville et qui regroupait des joueurs de son groupe d’âge (13-14 ans).

Même s’il n’a que 13 ans, Charly Pinel a le golf dans le sang, lui qui pratique ce sport depuis l’âge de 4 ans.

Le golf plutôt que le hockey

Charly, dont la famille est originaire de Saint-Damien, mais demeure à Beaumont depuis près de six ans, est un adepte de ce sport depuis l’âge de 4 ans, ayant été initié à celui-ci par son grand-père, Paul Pinel, avec qui il a frappé ses premières balles sur les verts du Club de golf Bellechasse.

« C’est mon grand-père qui m’a donné le goût de jouer au golf. J’ai eu la piqure dès le départ. J’aime ce sport, j’aime frapper des balles, c’est venu tout naturellement », mentionne-t-il.

En parallèle avec le golf, Charly avait commencé à jouer au hockey, mais il a abandonné ce sport pour se concentrer sur le golf lors de son arrivée au programme sports-études à l’école Saint-Joseph de Lévis (secteur Lauzon), en 4e année.

Son père Christian précise que Charly a suivi ses frères qui étaient aussi dans des programmes sports-études en hockey et en football. Sa décision de laisser tomber le hockey était la bonne, selon lui. « Pour Charly comme ses frères, c’était l’école le matin, le golf l’après-midi et des pratiques de hockey le soir, ça en faisait beaucoup pour un enfant de cet âge à ce moment-là », précise-t-il.

Après trois ans à l’école Saint-Joseph, Charly a fait son entrée au programme sports-études de l’école secondaire Pointe-Lévy, où il vient de terminer son secondaire 2. Quand il était au primaire, les pratiques de golf se déroulaient au Club de golf de Lévis. Maintenant qu’il est au secondaire, lui et ses collègues de classe s’entraînent sous la supervision de Kevin Bergeron et Élizabeth Asselin. Les entraînements ont lieu à l’Université Laval en hiver ainsi qu’au Club Royal Québec le reste du temps.

Si le port d’attache de Charly est le Royal Québec, où il joue une ou deux fois par semaine, le jeune homme est aussi membre du Club de golf Saint-Michel où il passe une bonne partie de son été, en plus d’y travailler à temps partiel.

Chaque jour, Charly en profite pour pratiquer ses coups de départ et ses coups roulés, comme on le voit ici.

Rêver de la PGA

Jeune homme sérieux et assidu dans ce qu’il fait, Charly ne manque pas d’ambitions. Il aimerait, dans le futur, évoluer pour une université américaine, tout en caressant le rêve, comme tout jeune golfeur, de jouer dans la PGA, un jour. « C’est correct d’avoir des rêves », souligne son père en disant qu’il travaille fort, qu’il pratique régulièrement et qu’il a de bonnes notes en classe, condition primordiale pour être dans le programme sports-études.

« Charly, comme ses frères, nous font vivre de belles expériences en lien avec le sport-études et les compétitions auxquelles ils prennent part », ajoute-t-il en citant, notamment, sa participation à une édition passée du tournoi US Kids où il avait pris le 2e rang, à un coup du vainqueur.

Charly souligne que son idole, sur le circuit de la PGA, est le golfeur américain Jordan Speith. Sa plus belle expérience, ajoute-t-il, est d’avoir pu assister à un tournoi de la PGA, soit le Arnold Palmer Invitational, ce qui lui a permis de voir à l’œuvre plusieurs pros à l’œuvre. Rien pour mettre un frein à ses rêves, au contraire !

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires