Un couple de Saint-Henri se démarque au Nouveau-Brunswick

Eric Gourde 
redaction@lavoixdusud.com

Un couple de Saint-Henri se démarque au Nouveau-Brunswick
Guillaume Couture, Nathalie Bolduc et leur fille Élie ont visiblement eu beaucoup de plaisir. (Photo : gracieuseté)

ÉVÉNEMENT. Propriétaire d’une érablière dans cette région, Guillaume Couture de Saint-Henri a remporté sa classe lors de la démolition de bazous tenue le weekend dernier à Woodstock au Nouveau-Brunswick.

Qui plus est, c’est sa conjointe, Nathalie Bolduc qui a terminé deuxième dans la catégorie, étant forcée à l’abandon « On a voulu se battre ensemble à la fin pour donner un spectacle, mais sa voiture était pas mal amochée. Elle a finalement choisi d’abandonner », explique Guillaume Couture.

Si ce dernier est un habitué des activités du genre, Nathalie Bolduc n’en était pas elle non plus à ses premières armes dans une voiture de démolition, ayant déjà piloté lors du Festival des Barres-à-Jack et Saint-Raphaël et au Festival de la Galette de Saint-Lazare.

Guillaume Couture et sa conjointe Nathalie Bolduc se sont d’ailleurs retrouvés tous les deux en finale ayant remporté leur première course de qualification. « Je devais essayer de trouver un conducteur, au cas où mes deux voitures se retrouveraient dans la même course et elle m’a dit qu’il en était pas question, qu’elle le conduirait. J’ai cru jusqu’au dernier moment qu’elle changerait d’idée, mais non. Je suis très content pour elle. Je sais qu’elle a eu beaucoup de plaisir et quand les gens ont su que c’était une fille, ils lui ont fait un bel accueil, car elle a donné un bon spectacle », indique Couture.

Il ajoute que le couple s’est retrouvé parmi les participants un peu par hasard, étant propriétaire d’une érablière tout près et le propriétaire d’une terre voisine, aussi adepte de démolitions, l’a convaincu d’y participer. « J’ai eu du plaisir et elle aussi. Si j’avais à prendre ma retraite, ça aurait été le bon endroit et le bon moment pour le faire. Je tenais absolument à avoir deux voitures sur place, puisqu’étant inscrit à Saint-Lazare, je ne savais pas trop si l’événement aurait lieu avec les histoires entourant le passeport vaccinal. Je vais simplement en faire un autre pour Saint-Lazare. »

Couture et sa conjointe en étaient à une première participation hors de la province, ayant toutefois assisté à quelques événements en Ontario en compagnie d’un groupe des Barres-à-Jack. Plus de 2 000 personnes ont assisté à l’activité qui a réuni quelque 90 voitures inscrites.

« Nous étions une douzaine de personnes de la région et avons vécu un beau trip de gang. Il y en avait de Saint-Henri, Saint-Anselme, Saint-Lazare, Saint-Malachie et un gars de Lévis. Ce sera possiblement à refaire l’an prochain », indique Guillaume Couture en terminant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires