Balle rapide féminine: les Amazones au pied du podium

Photo de Serge Lamontagne
Par Serge Lamontagne
Balle rapide féminine: les Amazones au pied du podium
À sa première saison dans la Ligue de Fastpitch féminine Élite du Québec, la formation U12-A des Amazones de Québec et Chaudière-Appalaches, composée de jeunes filles de Bellechasse, a bien fait en terminant au 4e rang du tournoi des séries présentées à Châteauguay du 10 au 12 septembre. (Photo : gracieuseté)

SPORTS. La formation des Amazones de Québec–Chaudière-Appalaches, équipe de softball féminine U12-A, composée exclusivement de filles âgées de 10 à 12 ans, a passé bien prêt d’une médaille lors des séries de fin de saison de la Ligue de Fastpitch féminine Élite du Québec (LFFEQ) qui se déroulaient du 10 au 12 septembre à Châteauguay.

La formation formée uniquement de joueuses de Bellechasse en était à une première année d’existence et disputait ses rencontres à domicile sur le terrain de Saint-Henri.

Après avoir terminé la saison régulière avec une fiche de 5 victoires, 12 défaites et 1 nulle, ce qui leur a donné la 6e position sur sept équipes, les Amazones se dirigeaient à Châteauguay où elles ont bien fait dans le cadre du tournoi de fin de saison qui se déroulait sous la formule de double élimination.

Après avoir baissé pavillon 5-4 devant les Dragons du Sud-Ouest Relève en lever de rideau le samedi, les jeunes Bellechassoises ont eu raison des Lions du Lac-Saint-Louis Relèves par la marque de 11-8.

Cette victoire permettait aux Amazones de poursuivre leur route lors de ce tournoi éliminatoire où elles retrouvaient ensuite face aux Étoiles de la Rive-Sud, adversaire des plus coriaces qu’elles ont vaincu par la marque de 3-1, ce qui éliminait ces dernières de la course aux médailles.

Le beau parcours des Amazones s’est arrêté justement à la porte de la ronde des médailles puisqu’elles se sont inclinées une fois de plus devant les Dragons du Sud-Ouest Relève, cette fois par la marque de 9-5, lors de leur quatrième du tournoi.

Bien que ce revers ait mis fin à l’aventure des Amazones, l’équipe d’entraîneurs a tenu à saluer le travail de leurs jeunes protégées qui avaient de quoi être fières de cette quatrième place, elles qui ont énormément progressé tout au long de la saison.

Résident de Beauceville, l’entraîneur adjoint Jean-Michel Laliberté a rappelé que l’équipe avait été formée il y a un an, en pleine période pandémique, et qu’après avoir tenu quelques pratiques en ligne en janvier 2021, les jeunes filles ont pu commencer à s’entraîner à l’extérieur en février du côté de Saint-Gervais, les conditions climatiques le permettant à ce moment.

Delphine Patry tient fièrement la balle de son premier circuit, frappé lors de ce tournoi, qui a été signée par ses coéquipières et les entraîneurs.

Des pratiques sur le terrain de tennis de Saint-Henri en mars, puis sur un terrain de balles à compter de la fin avril, ont permis de compléter la préparation de l’équipe en vue de cette première saison dans le circuit provincial.

« C’était la première fois que les filles jouent ensemble. Comme elles venaient de villages différents et qu’elles se connaissaient peu, c’était un beau défi que de les amener à travailler dans un but commun tout en respectant la distanciation physique et le port du masque », souligne M. Laliberté.

Cette première saison étant maintenant terminée, l’organisation des Amazones se prépare déjà pour la saison 2022 avec la tenue du camp de sélection qui se tiendra le samedi 18 septembre à Saint-Gervais.

Rappelons que la formation des Amazones était composée de Marilou Godbout (Saint-Gervais), Delphine Patry (Saint-Charles), Élodie Marceau (Sainte-Claire), Maély Rémillard (Saint-Raphaël), Jade Lavallée (Saint-Henri), Jade Brouillette (Saint-Henri), Gladys Fournier (Armagh), Alice Couture (Saint-Henri), Victoria Hethrington (Saint-Raphaël), Magalie Lavallée (Saint-Henri), Léonie Rémillard (Saint-Raphaël), Rose-Marie Roy (Saint-Raphaël) et de Letycia Morin (Saint-Damien).

Celles-ci étaient sous la supervision d’Eleni Bernier (entraîneure-chef), Jean-Michel Laliberté (entraîneur adjoint), Louis Dupont (entraîneur associé) et Emmy Girard, entraîneuse adjointe.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires